Connexion à l'espace adhérent



Connexion à l'espace adhérent



SAINT-GOBAIN

Saint-Gobain - M.Trannois
Code INSEE02680
CantonTergnier
ArrondissementLaon
Population2282 habitants
PatronSaint Gobain
Coordonnées de la mairie
6 rue Montevideo
02410 SAINT GOBAIN
Tél : 03 23 52 80 01
Lundi au vendredi de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 18h
Samedi : 9h-11h

Bourg de l'ancien Laonnois, situé sur une montagne, à 20 km de Laon, autrefois de la généralité de Soissons, des bailliage, élection et diocèse de Laon, aujourd'hui du canton de Tergnier, arrondissement de Laon, diocèse de Soissons. Dans la seconde moitié du 7e siècle, Gobain, qui avait été élevé au sacerdoce par Saint Fursi, vint visiter l'église de Laon, et se retira quelque temps dans l'abbaye de Saint-Vincent. Mais trouvant bientôt que cet asile n'était point assez éloigné des bruits du monde, il le quitta, prit un bâton et s'enfonça dans la vaste forêt de Voas (aujourd’hui Saint-Gobain) pour y chercher une retraite plus tranquille. Vers le soir, se sentant harassé de fatigue, il s'arrêta sur une colline nommée le Mont Erème, c'est à dire le mont inculte, et fichant son bâton en terre, il se coucha sur des feuilles sèches et s'endormit. Le lendemain en s'éveillant, Gobain voulut continuer ses recherches, mais en arrachant son bâton de terre, une source d'eau vive ayant jailli du trou dans lequel ce bâton était enfoncé, Gobain crut voir dans cet événement un avertissement du ciel de s'arrêter en cet endroit, et se mit aussitôt à y élever une cellule et un oratoire qu'il dédia à Saint-Pierre. Gobain s'appliqua ensuite à convertir les peuples des environs, composés, dit la chronique, d'hommes farouches et barbares, aussi quelques-uns d'entre eux, aigris par ses prédications, s'étant introduits à l'improviste dans sa retraite, lui tranchèrent la tête le 20 juin 670. Saint Gobain fut enterré dans l'oratoire qu'il avait élevé. Bientôt les miracles qui se firent sur son tombeau y attirèrent une foule de pèlerins, et insensiblement il se forma à l'entour un village que l'on nomma Saint-Gobain, du nom de ce martyr de la foi chrétienne.

Au Moyen Age, Saint-Gobain appartient aux sires de Coucy. Enguerrand IV y fait construire un château quelques années avant celui de Coucy. Il est légèrement plus petit. Le site est progressivement démantelé par les guerres contre les Anglais et les Bourguignons. Il n’en reste aujourd’hui que les « contre-mines », en fait les coursives à archères enterrées.

En 1692, Louis Lucas de Nehou et La Pommeraye, mandatés par la Compagnie des Glaces, créée à Paris en 1665 choisissent le site de l’ancien château pour installer la Compagnie. En effet, Lucas de Nehou a inventé le procédé de coulée et il faut plus de place pour couler les glaces au lieu de les souffler. Les premiers verriers viennent de la Manufacture de Tourlaville (Manche). La Manufacture devient en 1830 Compagnie des Glaces de Saint-Gobain, Chauny et Cirey. Elle y fonctionne jusque décembre 1992. Cf.  https://www.saint-gobain.com/fr/groupe/notre-histoire

Au début des années 1920, y est créé un sanatorium pour les anciens combattants qui devient en 1957 le foyer des anciens combattants, accueillants des retraités combattants venus de toute la France (aujourd’hui, c’est le site Jean-Moulin de l’EHPAD l’orée des Bois ouvert à tous). En 1936, le sanatorium interdépartemental Somme-Aisne est ouvert en forêt de Saint-Gobain (au lieu-dit le Mont-Tortu) ; on y accueille d’abord des femmes et des enfants malades des deux départements puis des hommes, venant à partir des années 1960 de région parisienne. À partir de 1970, le sanatorium se transforme progressivement et devient le Centre de rééducation et de réadaptation fonctionnelle Jacques Ficheux dont les patients viennent de tout le nord de la France.

Saint-Gobain est la patrie de Marie Marthe Arnaud-Dran, couturière parisienne, de Luce de Lancival (1764-1810), poète tragique, d’Hubert Delapierre (1765-1844), inspecteur des forêts, qui a donné son nom à un chêne en forêt de Saint-Gobain, d’Emmanuel Neyronis (1755-1844), chirurgien qui a consigné quelques maladies bizarres, de Louis-Auguste-Guillaume Bosc d’Antic (1759-1828), agronome et naturaliste, membre de l'Institut, d’André Mathias  Biver (1794-1878), médecin et un des fondateurs du royaume de Belgique, de Théophile Jules Pelouze, directeur de la Monnaie de Paris (1807-1867), de Jacques Ponthieu (1822-1879), grand prix de Rome, d’Alexandre Rémy (mort en 1854), « La plume d’or », de Charles Olympe Bonnissent (1833-1873), sous-commissaire de la marine du cadre colonial, du général André Rénié (1871-1937), de Camille Rousset (1821-1892), historien, d’Alfred Mulot (1827-1916), bienfaiteur de la commune (à l’origine de la première bibliothèque en 1886 et donateur des terrains pour la construction de l’école Sas-Mulot, rue Achille-Gibon en 1905), de Louis-Victor Marcé, de Louis Leclère (1841-1921) et la famille Grandin qui ont légué à la commune leurs biens pour la fondation de la maison de retraite Leclère-Grandin.

Elle est la patrie de naissance ou d’adoption de nombreux verriers : Louis Lucas de Nehou (mort à Saint-Gobain en 1727), Nicolas Geoffrin, neveu de Mme Geoffrin qui tint un salon très couru à Paris, Pierre Delaunay-Delandes (1726-1803), Paul Bosc d’Antic (1726-1784), Jacques Cabart de Maupertuis (1755-1812), Louis Joseph Gay-Lussac (1778-1850), directeur et inventeur de nombreux procédés chimiques, Pierre Loisel (1751-1813), officier de la Manufacture puis premier préfet de la Meuse intérieure (à Maastricht) puis du Pô, les frères Biver, notamment Hector (1823-1908), Mathias Alfred (1842-1903) et Pierre Biver (1829-1889) puis directeur des Charbonnages des Bouches-du-Rhône où il donne son nom à un puits de mines, Jules Henrivaux (1847-1913), inventeur du verre armé, Louis Boudin (1875-1967), inventeur de la coulée continue.

Sources : Dictionnaire de Melleville
Pages jaunes
Gencom
INSEE

Galerie photos

Aujourd'hui
Autrefois

Informations utiles

Cimetières

Personnalités

NomFonctionNaissanceDécés
ABOUT MaximeCadre à l’usine Saint-Gobain de Saint-Gobain puis de Condren28.05.1925Mars 2017
BIVER AlfredIngénieur des arts et manufactures
BLERIOT EloiDéputé de l'aisne29 juillet 18917 octobre 1975
BLETON BarthélémySourcier
BOUDIN LouisMaire et Directeur de la Manufacture de Saint-Gobain16.05.187515.05.1967
BRAUNSTEIN CharlesIngénieur thermicien-Fondateur du sanatorium du Moulin à vent pour les anciens combattants à Saint-Gobain18.61886
BUREAU Noël EtienneMarchand de bois, Maire de Saint-Gobain, Membre de la Société populaire de Saint-Gobain17.08.174615.12.1815
CHEDAILLE Charles22.2.184330.11.1914
FICHEUX JacquesMédecin Directeur du sanatorium interdépartemental Aisne-Somme (Saint-Gobain) (1961-1990)19222010
GIBON AchilleMaire , organise la reconstruction de Saint-Gobain22.02.186812.11.1940
GOBAIN SaintMoine bénédictin d'origine irlandaise 20 juin 670
GRANSON Prosper JeanPilote militaire 14.09.190717.09.1927
HENRIVAUX JulesChimiste, Directeur de la Manufacture de Saint-Gobain13.1.184715.2.1913
LANCELLE Abel Marcel Gendarme, recrutement de LaonChef garde à la Glacerie 17 /04/ 19009/03/1957
LEROY Antoine André Ingénieur. Constructeur Chauffage et de de ventilation 9/07/1863
LOYSEL PierreDéputé de l'Aisne, avocat5 avril 175123 juin 1813
LUCE de LANCIVAL Jean-Charles-JulienPoète - Auteur dramatique28.4.176417.08.1810
MULOT AlfredAdjoint au Maire, bienfaiteur de Saint-Gobain21.11.182709.6.1916
NEHOU Louis Lucas deInventeur du système de coulage des glaces> 164112.7.1728
PAGNIER DavidChampion de France de cyclo-cross09/10/1970
PELOUZE Jules théophileChimiste, inventeur du séparateur de goudron, Directeur de la monnaie de Paris26.02.180731.05.1867
PREVOST Ernest Emile AlfredMédecin16.12.18641930
SAINTMONT MaxMédecin puis Directeur des cottages sanitaires Saint-Gobain, 19.7.188626.3.1957

Noms de lieux

LieuTypePériodeSource
Bourdonnerie (La)HameauDictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
BriquenayFermeDictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
Cabuteau (Le)MoulinDictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
Charles fontaineHameauDictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
Chemoy (Le)HameauDictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
Cul de loup (Le)Maison isoléeDictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
ErrancourtHameauDictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
Grange (La)HameauDictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
Mont-LibreDénomination révolutionnaireArchives départementales de l'Aisne, côtes des microfilms
Ouies (Les)Maison isoléeDictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
Passage (Le)HameauDictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
Pied de mont (Le)Maison isoléeDictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
Vivrai (Le)HameauDictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE

Les gens

Instituteurs
NomPériodeNotes
BOYER 2012-2013Enseignante à l'école élémentaire Gibon
CARETTE 1959-1960
CAUDRON née DEFFAUX Madeleine1959-1960 ; 1962 ; 1963Mme. Décédée le 10/09/2015 à l'âge de 98 ans. Directrice d'école honoraire. Chevalier des Palmes académiques par décret du 20/07/1963. L'Aisne nouvelle du 23/07/1963 - Médiathèque de SaintQuentin. Officier des palmes académiques.
CERTAIN Michel1962Directeur d'école. Nommé chevalier des Palmes académiques le 10/07/1962. L'Aisne nouvelle du 14/07/1962 - Médiathèque de Saint-Quentin.
CHURCH 2012-2013Enseignant à l'école élémentaire Jean-Moulin
COLLET Albéric Joseph...1905Instituteur adjoint. Nommé à La Fère en 1905
CORCESSIN 2012-2013Enseignante à l'école maternelle du Gros-Chêne
DANIEL Françoise1970-2000Institutrice à l'école maternelle du Gros-Chêne de 1970 à 2000 (directrice à partir de 1975)
DANIEL Marie-José1974-2004Institutrice à l'école maternelle du Gros-Chêne
DARDENNES 1883Directrice de l'école de filles
DAVID 2012-2013Directrice de l'école maternelle du Gros-Chêne
DELMAS 1883Directeur d'école.
DESCAT 2012-2013Enseignant à l'école élémentaire Gibon
DESPREZ Olivier2012-2013Professeur EPS
DEVILLERS Arsène1898 ; 1912Instituteur, il a 43 ans en 1898. Nommé officier d'académie en 1912.
DROMADAIRE LucJusqu'en juillet 2019Enseigne à l'école Jean-Moulin. En retraite en juillet 2019. A enseigné à Proisy, Amigny-Rouy, Gauchy, Crécy-au-Mont, Chauny (école du Centre), Barisis-aux-Bois et Saint-Gobain entre 1981 et 2019.
DROMER 2012-2013Directrice de l'école élémentaire Gibon et de l'école Jean-Mouln
DROMER 2012-2013Enseignant à l'école élémentaire Jean-Moulin
DUBUIS 1920Institutrice. Mention honorable en 1916.
DURIEUX 2012-2013Enseignante à l'école élémentaire Gibon
DUTIGNY-CARON 1923Institutrice. 48 ans 4 mois au 31/12/1922.
FRERE AGDER ...1866
GRANDMOUGIN ou SŒUR SAINTE BATHILDE Zélie1866....
HÉLIE ...1866Remplacée en 1866
HOTTOIS 2012-2013Enseignante à l'école élémentaire Jean-Moulin
LEBÈGUE Vincent2012-2013Principal du collège
LEJEUNE 1962Institutrice.
MANNE née DUVAL Adrienne ErnestineDu 01/12/1903 au 31/10/1907Née le 06/09/1886 à Chauny. A enseigné à Saint-Gobain, Chauny, Autreville. En retraite le 01/10/1936
MARGERIN épouse CHARRIER GenevièveAprès 1957 : 1962Précédemment à Flavy-le-Martel
MARTIN Cédric2012-2013 Professeur de physique-chimie au collège
MORISSEAUX Jeanne1923Institutrice. 22 ans 2 mois au 31/12/1922.
MORLET ou Frère Antoine Antoine1866...Remplace le Frère Agder
NAZE 2012-2013Enseignant à l'école élémentaire Gibon
NOUVIAN Pascal2012-2013Professeur EPS
PATAT Maria Blanche1898Sous-directrice de l'école maternelle en nov. 1898
PETIT YvetteA partir de 1937Adjointe filles
PLET Léonce1926 ; 1927 ; 1949Né le 04/02/1898. Récompense 100 francs 1926-1927 cours d'adultes et œuvres complémentaires de l'école. Officier d'académie en 1948.
PLET-BOUDOUX 1926Institutrice. 36 ans 6 mois au 31/12/1925.
POITEVIN Jusqu'en 1937Mlle. École maternelle. Nommée à Tergnier (Fargniers)
POUILLART Zéphirin1923Instituteur. 46 ans 8 mois au 31/12/1922
POUILLART ou POUILLARD JulesInstituteur. Guerre 14-18 : adjudant. Citation à l'ordre du corps d'armée. Nommé Officier d'Académie en 1923.
POUILLART-THIÉRY 1923Institutrice. 43 ans 8 mois au 31/12/1922
PREEL C.1956Institutrice au sanatorium. (Faits divers publié dans la presse - accident de voiture)
ROULEAU A partir de 1937Mlle. Classe maternelle. Précédemment élève-maîtresse
RUZÉ Lucienne1926Institutrice. 22 ans 8 mois au 31/12/1925.
THEROUANNE 2012-2013Enseignante à l'école maternelle du Gros-Chêne
Maires
NomPériodeNotes
ANTOINE Eric2008Adjoint
BARBANCON Paul Auguste1902Maire
BARBANCON Paul Fernand1919Maire
BAUDREZ Aristide Edouard1897, 1900Maire
BOCQUILLON Marcel1942Maire
BOUDIN Louis1940Maire
CABART-MAUPERTUIS Jacques1799Maire
CHEVALIER 1820Adjoint Au Maire
De MASSARY Charles Auguste1889Maire
DELALANDE Charles1830Maire
DEMILLY 1900Adjoint
DEMONT Roger2008Adjoint
DUFOUR Armand1960, 1968Maire
DUTAILLY Louis1905Maire
FROMENTIN Robert2008Adjoint
GERARD Catherine2008Adjointe
GHIRARDI Pierre1995, 1997/ mars 2001Maire
GIBON Achille Alfred Julien1920Maire
GIBON Alfred1878Maire
GRANDIN Louis François Hildevert1871, 1881Maire
GRONIER Jules François1884Maire
GUILLOT Sébastien1795Maire
JAMART 1820Adjoint Au Maire
LASNE Joseph1792Maire
LEGNAY 1820Maire
LEGUAY Jean- Pierre1816Maire
LEVEQUE Adrien- Florimond1831Maire
MATHIEU Frédéric2008Adjoint
PAQUIN Guy2001/ 2008Maire
PARNOIX Louis-Jean-Baptiste-Antoine1822Maire
QUEVASTRE François1837Maire
RENAUX Roland1988, 1990/ 1997Maire
SARTIAUX Eugène1908Maire
TALLE Jacques1812Maire
VUILLIOT Louis Adolphe1904Maire
VUILLIOT Michel1971Maire
Meuniers
NomPériodeNotes
BAUDRY Claude15.4.1771Garçon meunier à Bricquenay et Marie Montaine PARENT , demeurant à Servais pris avec leurs droits et actions estimés 485# de la part du futur & 300# ceux de la future. Donation au profit du survivant. Notaire Vuatier,La Fère.
BAUDRY François17.11.1779BAUDRY François: inventaire et prisée à Briquenay des effets de sa communauté avec Marguerite Baudry à la requête de celle ci tant en son nom que comme tutrice des leurs enfts mineurs, montant à 4699# 13sols- Vuatier- St Gobain.
BAUDRY Marguerite20.9.1779Meunière du moulin à bled de Briquenay, x François BOULART, fermier dit moulin; adjudication des biens domaniaux appartenant à S à S le duc d'Orléans en son domicile de La Fère, au profit de la dite BAUDRY, du moulin,bâtiments, jardin, droit de banalité pour 900# de fermage le sol p..lière? à la charge de 116 setiers de bled ou 5# 15 sols faisant 1669# 18sols.En tout; 1614#18 sols.
BOUCHE Charles15.6.1748Marie Anne PONTHIEU veuve de Claude BAUDRY; rétrocession du droit de bail par adjudication des moulins et tordoir de Briquenay pour 5 ans, au profit de Charles BOUCHE demeurantt Charmes, sous caution de Jean HUIN fermier du moulin du pont dhege? à la redevance de 800# 2 sols -Morial,La Fère.
BOULART François20.9.1779BAUDRY Marguerite: meunière du moulin à bled de Briquenay, x François BOULART, fermier dit moulin; adjudication des biens domaniaux appartenant à S à S le duc d'Orléans en son domicile de La Fère, au profit de la dite Baudry, du moulin,bâtiments, jardin, droit de banalité pour 900# de fermage le sol p..lière? à la charge de 116 setiers de bled ou 5# 15 sols faisant 1669#18sols. En tout; 1614#18 sols.
BOUTARD François Louis1774Marié à Thérèse victoire BAUDRY parrain: François LALOY garçon meunier paroisse St Jacques de soissons décédé avant 5.6.1780, vivant fermier des moulins de Briquenay - CM de sa veuve avec Louis Charles CONVERS
CHARPENTIER Pierre29.12.1741Meunier du moulin de Briquenay y demt demandeur aux fins de sa requête du 29.12.1741 tendant à ce que Claude BOUGART, meunier de Missancourt soit assigné pour venir dire que les 2 chevaux arrestés ce dit jour sur les 5h du matin, chargés de farine et conduit par le frère du sieur BOUGART qu'il menoit chez (blanc) marchand à St Gobain et chez d'autres. Les 2 chevaux, 1 blanc et 1 poils mêlés mis en fourrière chez Jean Delapierre, receveur dudit St Gobain. Le dit BOUGARD condamné aux dommages et intérêts fixés par le demandeur à 150#.B1144
HAIN Jean Louis1757Garçon meunier à Briquenay, obtient bail 9a du moulin de Missancourt, terres,prez,estang à la redevance de 120#.Duplessis notaire.St Gobain.
LAVAUX François26.12.1779 Chasse-manée demeurant à Briquenay fait obligation au profit de François GOSSART garçon mjeur manouvrier demeurant à t Briquenay de 253# pour argent prêté -Vuatier, notaire Saint-Gobain.
NOE Nicolas6.12.1726Demeurant Briquenay ; par adjudication du 6.12.1726 le moulin de Briquenay et autres droits lui sont attribués moyennant 260#. Greffier du baillage de La Fère; transcription le 10.9.1737.
POITEVIN Estienne7.1.1757Garçon meunier à Briquenay passe CM avec Marie Catherine BERLEMONT le 7.1.1757.Le futur 600# ; la future portant ses droits et actions.Duplessy notaire St Gobain
PONTHIEU Marie Anne18.6.1748Veuve de Claude BAUDRY; rétrocession du droit de bail par adjudication des moulins et tordoir de Briquenay pour 5 ans, au profit de Charles BOUCHE demeurant Charmes, sous caution de Jean HUIN, fermier du moulin du pont dhege? à la redevance de 800# 2 sols.,La Fère - C2655
ROUSSEAU Anthoine2.1.1742Chasse manée : DELETTRE Philippe, meunier à St Nicolas aux Bois, demandeur aux fins de sa requeste du 30.12.1741 contre Pierre CHARPENTIER,meunier du moulin de Briquenay,civilement responsable de son chasse manné Anthoine ROUSSEAU; le 29 dit mois, celui ci a insulté et jeté au bas d'un des chevaux sur lequel il était monté, Claude GUILLOT son chasse manné, passant dans le bourg de St Gobain et pris les 6 livres de farine qu'il menoit à Bourguignon chez un fermier.Moral et Satabin
Notables
NomProfessionPériodeNotes
BARBANçON JeanGarde des ventes de la forêt de Saint-Gobain1670 à1714Epouse Marguerite SOREL.
BARBANçON Jean-BaptisteGarde des ventes de la forêt de Saint-Gobain1700 à 1722Fils de Jean et de Marguerite SOREL Epoux de Louise Antoinette LEGRAND
BRUNEL Florentin Notairede 1867 à 1880
CARLIER Jean -LouisNotairede 1830 à 1847
DE BROSSARD Magdeleinede 1655 à 1688 Epouse de Jean DE GRENOT, gentilhomme verrier à la verrerie de Charles-Fontaine
DE DORLODOT AbrahamGentilhomme verrier de Charles-Fontainede 1610 à 1670Escuyer,Sieur de Saint-Ferjus, Lieutenant au régiment de Bellebrune Epoux de Claude DE VASSAN. (+ 1674)
DE GRENOT Jean-RémyGentilhomme verrier de Charles-Fontainede 1640Epoux de Magdeleine DE BROSSARD
DE MONTGUYOT JacobGentilhomme verrier à Charles-FontaineEcuyer, Seigneur de Réaulieu. Protestant vers 1610. 1ère épouse Charlotte DE DORLODOT (1619/1672) 2è épouse Anne TAVERNIER (1624/1689)
DELADERIERE Arthur1880 à ....
DELAPIERRE Notaire. 1820
DELAPIERRE HubertNotairede 1817 à 1830
DUPLESSIS Guillaume-PierreNotairede 1754 à 1764
FRISON Henri-FrançoisNotairede 1806 à 1812
GAUGER NoëlEchevin de Saint-Gobain 1670 à 1696
GRANTHOMME FélixEntrepreneur en bâtiments à St Gobain1773 à 1795Epoux de Marie-Angélique RAVAUX.
HURILLON Percepteur. 1820
JONQUOI Notaire en 1669
LACROIX Antoine, Arthur Directeur Général de la Soudière de Chauny1832 à 1864Né à Saint-Gobain en 1828. + 1864 à Paris. Son château était à Sinceny. Epoux de Victoire Adèle LABART.
LE CLERCQ GobertNotairevers 1660
LESCELLIER Notairede 1671 à 1698
LOISEL PierreDéputé. 1790
LOUETTE Pierre-Gabriel Notairede 1847 à 1867
LUCE Julien -AntoineNotairede 1764 à 1767
NEYRONIS Augustin-hugues Notairede 1812 à 1817
SOREL ServaisMaître chirurgien1673 à 1694Epoux de Barbe LECLERC.
SUIN Jean-FlorimondNotairede 1791 à 1806
TALLE Charles-Louis, FlorimondDirecteur des Hôpitaux de Paris1828 à 1912 Né à St Gobain en 1828 Chevalier de la Légion d'Honneur, officier de l'ordre de la Médijdieh, chevalier de l'Ordre de Ste Anne de Russie. Epoux de Désirée Adélaïde CALABRE.
TALLE François-GobainChef de bureau au ministère de la justice à Paris.1776 à 1833Né à St Gobain en 1756 Fils de François-Gobain et Marie-Françoise RABOEUF. Marié à St Gobain. Epoux de Charlotte Victoire TERNOIS.
TALLE GobainGarde des ventes des bois de la forêt de St Gobain1693 à 1716 Epoux de Marie DESCLOCHEZ
TALLE GobainGarde des ventes des bois de la forêt de St Gobain1706 à 1774. Epoux de Marie-Jeanne BOURGEOIS
TALLE Pierre-JosephGarde des ventes des bois de la Manufacture Royale1763 à 1781Epoux de Marguerite Thérèse RABOEUF
WATTIER Louis-JacquesNotairede 1767 à 1790
Religieux
NomPériodeNotes
BILLAUDEL J.B1793Curé de Bertaucourt Epourdon
CAPPE entre A.Cornette et J.MonierCuré de Saint-Gobain
CAUDRON 1606Curé de Saint-Gobain
CHEDAILLE Alexandre 1886-1895Par décision épiscopale en date du 15 octobre, M. l'abbé Chedaille, chanoine honoraire,curé de St Gobain est nommé à la cure Notre Dame de Chauny. Le décret qui agrée cette nomination a été signé le 26 octobre.(1) Alexandre Chédaille, curé de St-Gobain de 1886 à 1895, nommé ensuite à Chauny. (2)
CORDIER avant 1948Curé de St Gobain
CORNETTE Alexandre 1688-1694Curé de saint-Gobain, décédé à Saint-Gobain le 31 octobre 1694
DELORME Léon1914-1922Curé de St-Gobain
DEMANGEOT Jean-Baptiste1804-1812Curé de Saint-Gobain, décédé le 1er juin 1812.
DUMETZ 1743?1765Curé de St Gobain, né vers 1693, décédé à Saint-Gobain le 8 juillet 1765
LAPORTE vers 1890Monsieur l'abbé Laporte "Encore un deuil pour le diocèse et un deuil des plus sensibles. Monsieur l'abbé Laporte, curé d'Étaves vient de mourir. Il n'avait que 29 ans. Ce jeune prêtre a laissé à Saint-Gobain où il a été vicaire et dans ses paroisses de Chacrise et d'Étaves les souvenirs d'une piété exemplaire, d'une charité et d'un dévouement remarquable."
LEFEVRE François Etienne1817-1830Curé de St-Gobain, auparavant à Charmes, nommé ensuite à Sissonne.
LEFRANC Denis Jean Baptiste1812-1817Curé de Saint-Gobain, venant de Gizy puis nommé à Largny.
LEMAIRE Marie César Fortuné1844-1862Curé de St Gobain, venant de Barisis et nommé à Vic sur Aisne.
MARLY Louis1862-1871Curé de St-Gobain, venant de Missy sur Aisne, décédé en 1871.
MONIER Jean1712Curé de Saint-Gobain
MORISSET Edmond1895-1914Par arrêté du 30 avril 1906, le ministre de l'instruction publique, des beaux-arts et des cultes et du ministre des finances ont approuvé l'attribution d'allocations de quatre ans aux ministres du culte désignés ci-après : MORISSET, desservant à Saint-Gobain (1) Edmond Morisset curé de St Gobain de 1895 à 1914, décédé en 1914 (2).
ODEN Pierre1765-1790Curé de St Gobain, décédéà saint-Gobain le 27 juillet 1794.
PEON Antoine1779Prêtre vicaire de St Gobain cité en novembre 1779 à Rozoy sur Serre
POINDRON Théodule1871-1886Curé de Saint-Gobain, venant de St Quentin puis nommé supérieur du séminaire de Liesse.
ROHAULT 1680Curé de Saint-Gobain
ROUSSEL Philippe?-1688Curé de Saint-Gobain, né vers 1647, décédé à Saint-Gobain le 17 novembre 1688
ROY Paul1948-1971L’Abbé Paul Roy a été curé de Saint-Gobain de 1948 à décembre 1971
SCHARIRI 1922-1946STAT CRUX DUM VILVITUR ORBIS Pendant la guerre 1939-1945, la paroisse fut protégée, ce calvaire promis par Mr l'abbé SCHARIRI est le témoignage de notre reconnaissance 17 juin 1747(1) Curé de st Gobain (2) Curé de St Gobain de 1922 à 1946, venant d'Etaves et Bocquiaux (3)
SERROUX Dominique1680Curé de Saint-Gobain
TRONCQUEE avant 1884Vicaire de Saint Gobain nommé curé de Fresnes sous Coucy en 1884
VIGUOINE Jean Pierre1830-1844Curé de St Gobain, venant de Dallon puis nommé à Vervins.
Santé
NomPériodeNotes
ANQUET 1828Pharmacien en exercice au 01/06/1828.
Delavenne 1931Médecin en 1931
DOUBLET 1894Pharmacien depuis 1887
LEFRANC 1894Officier de santé depuis 1853
MENNESSON 1828Officier de santé en exercice au 01/06/1828.
NEYRONIS 1828Médecin en exercice au 01/06/1828.
Piot 1931Médecin en 1931
PONTHIEU 1828Sage-femme en exercice au 01/06/1828.
PRÉVÔT 1894Médecin depuis 1888
Seigneurs
NomPériodeNotes
vers 1068Un prieuré d'hommes est établi en 1068, que l'évêque de Laon donne à l'abbaye St Vincent de Laon.
COUCY de sires13eme siècleAu 13ème siècle, le village de St Gobain était devenu la propriété des sires de Coucy. L'un d'eux, Enguerrand III , y fit construire un château fort en 1212.
LUXEMBOURG de Marie16eme siècleDans la première moitié du 16ème siècle, Marie de Luxembourg, veuve de Fr. de Bourbon-Vendöme, créa à st Gobain une verrerie.