Connexion à l'espace adhérent



Connexion à l'espace adhérent



BONY

Vue du village - Photo : Sébastien Sartori
Code INSEE02100
CantonBohain-en-Vermandois
ArrondissementSaint-Quentin
Population121 habitants
Patron
Coordonnées de la mairie
Rue Abbaye
Tél : 03.23.66.26.63
mercredi : 17H30-19H30

Village de l'ancien Cambresis, situé dans une plaine élevée et nue, à 67 k. au N.O. de Laon et 19 de St Quentin, autrefois de la généralité d'Amiens, des bailliage et élection de St Quentin, du diocèse de Cambrai, aujourd'hui du canton du Câtelet, arrond. de St Quentin, diocèse de Soissons.

Un certain Oylard, mayeur de St Quentin au 12e siècle, avait un serviteur nommé Garemberg, qui forma le dessein de se retirer dans une solitude, afin de s'y livrer en paix aux exercices de la religion. Oylard seconda ses désirs en lui accordant, en 1110, un coin de la forêt qu'il possédait dans le diocèse de Cambrai. Ce territoire était celui de Bony, où l'on ne voyait alors aucune habitation. Garemberg s'y retira avec un disciple qui l'avait suivi, et y construisit une cabane de branchages recouverte d'écorces d'arbres ; des pommes sauvages et des racines étaient l'unique nourriture de ces pieux solitaires, dont la vie édifiante ne tarda pas à leur attirer des disciples. Garemberg se trouva donc bientôt à la tête d'une petite communauté à laquelle il imposa la règle de St Augustin. Mais il fallait songer aux moyens de la nourrir, car ce désert ne présentait aucune ressource. Garemberg fit un appel à la générosité des seigneurs et des communautés religieuses des environs. Le chapitre de St Quentin lui accorda, en 1119, moyennant un simple cens annuel de 12 sous, la propriété du terroir où il s'était établi, et plusieurs seigneurs voisins lui abandonnèrent des bois et des terres, de sorte que dès 1130 la communauté de Bony se faisait remarquer entre celles de la province, par l'étendue de ses domaines. On s'aperçut alors que ce lieu était presqu' entièrement dépourvu des commodités de la vie ; cette circonstance détermina Garemberg à chercher un emplacement plus favorisé sous ce rapport. Il choisit à cet effet le voisinage des sources de l'Escaut, et établit, en 1136, sa communauté dans la vallée, au pied d'une éminence nommée le mont St Martin, qui donna son nom à la nouvelle maison. Garemberg introduisit ensuite dans cette maison la réforme de Prémontré, en confia le gouvernement à un sage religieux et se retira dans la retraite de Bony où il avait laissé quelques frères et une petite communauté de saintes filles qui, elles aussi, étaient venues se mettre sous son obéissance. Après sa mort arrivée au mois de décembre 1141, ces religieuses furent transférées à Macquincourt, et il ne resta à Bony que quelques frères convers nécessaires à la culture des terres. Cet état de choses dura jusqu'à la fin du 16e siècle, époque à laquelle ces religieux renonçant à cultiver eux-mêmes leurs domaines à cause de la fréquence des guerres, les louèrent à des séculiers. Le nombre de ces derniers s'étant accru peu à peu, les habitations qu'ils construisirent successivement , ont fini par former le village actuel.

Sources : Dictionnaire historique de Melleville
INSEE

Galerie photos

Aujourd'hui
Autrefois
Visites virtuelles

Informations utiles

Cimetières

Personnalités

NomFonctionNaissanceDécés
LOMONT Charles Zéphir MartialConstructeur mécanicien21 avril 18479 décembre 1913
PION Jean Baptitse PhilémonAdjudant maître d'armes à l'école normale de Gymnastique6/01/186111/04/1933

Noms de lieux

LieuTypePériodeSource
BoeniAncien nom-Dictionnaire de Melleville, INSEE
BoheniAncien nom-Dictionnaire de Melleville, INSEE
GilmontFerme-Dictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
HautevilleFerme-Dictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
MacquincourtFerme-Dictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE

Les gens

Instituteurs
NomPériodeNotes
AMIOT Georges1954Egalement secrétaire de mairie
AMIOT-HAINAUT 1923 ; 1926 ; 1933-1954Madame. 26 ans 3 mois au 31/12/1922.
ARRIVE 1884 ; 1894
BOUDERLIQUE 1910 ; 1914Instituteur
GÉRARD Désiré1964Instituteur école mixte
HORMAIN 1959-1960MMe. Institutrice
LÉVÊQUE 1844Instituteur communal démissionnaire en 1844.
MARCHI RogerDu 15/09/1961 au 30/06/1961Voir le même à Saint-Quentin
THIEBAUT 1876
VARLET 1880...Instituteur. Précédemment à Barzy. Nommé en 1880 à Bony
VASSEUR 1844Nommé par le comité supérieur d'instruction publique le 19/09/1844 instituteur communal.
Maires
NomPériodeNotes
CARON 1900Adjoint
COCRELLE 1888Adjoint
COCRELLE Henri1891 / 1900Maire
FRISON Auguste1919, 1925, 1936Adjoint au maire
GRAIN Charles1863- 1865Maire sous Napoléon III
GRAIN Désiré1876/1879Maire ( 3ème République )
GYSELINCK Philippe2001, réélu en 2008Maire
JOURMEL Pierre1919, 1925Maire
JOURNEL 1900Maire
JOURNEL 1820Maire
JOURNEL Charles-Auguste1837Maire
JOURNEL Christian1995/ 2001Maire
JOURNEL Démosthène1879 / 1891Maire 3ème république
JOURNEL Pierre François1900/ 1940Maire
JOURNEL Roland1959 / 1995Maire
LAMOTTE Philippe2008Adjoint
LEFEBVRE Pierre-François1837Adjoint
LOUVET Marie-Paule2008Adjointe
MARGERIN Charles1954Adjoint
MARTIN Hector1947/ 1959Maire
MENARD 1873-1876Adjoint
PINCHON François1863 1865/ 1876Maire sous Napolon III et la 3ème république
ROBERT 1820Adjoint au maire
Meuniers
NomPériodeNotes
CAILLEUX Jean Baptiste1796130
DELATTRE Louis1796129
JOURNEL François4.12.1737Meunier et laboureur aux fermes de Macquincourt, époux de Marie Margueritte TEMPLEUX au baptême de leur fille Marie Scolastique.
JOURNEL Pierre19.6.1787Fermier et meunier, 52 ans environ demeurant à Macquincourt à son décès.
JOURNEL Pierre François14.4.1790Fermier et meunier à Macquincourt, époux de Marianne BOULOGNE à la naissance de leur fils Charles Antoine.
PINCHON Charles Louis Joseph31/12/1863- X LEFRANC Rosalie Hyacinthe - Etienne Joseph Florent X(FAYET) HACHET Adelaide Marie Louise
POTEL François1796128
Religieux
NomPériodeNotes
BENICOURT 1876Curé de Bony
DERMIGNY M.1933Curé desservant, de Vendhuile
GAREMBERT 1084-1141Le bienheureux GAREMBERT (1084-1141) Fondateur de cette église de N-D de Bony, Chanoine régulier de l'ordre de Prémontré et premier abbé du Mont-Saint-Martin voulut mourir à l'ombre de ce sanctuaire où l'on vient depuis lors vénérer son souvenir
GOULOT 1800Curé de Bellicourt desservant Bony
JONVAL Charles Joseph1796Curé, âgé de 51 ans ?( recensement de 1796)
VERSTAPPEN Jean-René1906Par décret du 30 mai 1906, sur le rapport du ministre de l'instruction publique, des beaux-arts et des cultes et du ministre des finances, les treize pensions ecclésiastiques ci-après sont approuvées avec jouissance du 1er janvier 1906 : VERSTAPPEN Jean-René ; desservant à Bony ; 27 ans de services ; 450 fr.
Seigneurs
NomPériodeNotes
Pas de seigneurs laïcs.