Connexion à l'espace adhérent



Connexion à l'espace adhérent



BARENTON-BUGNY

L'église - M.Nivelet
Code INSEE02046
Code postal02000
CantonMarle
ArrondissementLaon
Population579 habitants
PatronSaint Martin
Coordonnées de la mairie
2 rue du Tille
Tél : 03.23.79.94.83
lundi et vendredi : 16 à 18H30

Village de l'ancien Laonnois, situé dans une vaste plaine, à 10 k. au nord de Laon, autrefois de la généralité de Soissons, des bailliage, élection et diocèse de Laon, aujourd'hui du canton de Crécy, arrondissement de Laon, diocèse de Soissons.
Barenton appartenait autrefois au chapitre de Laon qui l'avait acheté en 1237 à Clarembaud, seigneur de bruyères. Une révolte furieuse y éclata, en 1338, à propos d'une taille extraordinaire que les chanoines avaient frappée sur ce village pour acquitter leur quotte part des 20 000 livres promis au roi par le clergé de Laon pour qu'il maintînt l'abolition de la commune de cette ville prononcée quelques années auparavant. A cette occasion, neuf hommes de Barenton furent pendus et six femmes flétries aux joues sans forme de procès. Mais le roi n'approuva pas cette justice sommaire. Il obligea le chapitre à payer des indemnités aux familles des suppliciés, et à inhumer ceux-ci honorablement dans l'église cathédrale. Cette affaire a donné naissance à la légende si populaire autrefois des maires de Barenton, lesquels, disait-on pour prouver leur innocence, avaient enfoncé avec la main seule des clous dans un grès que l'on voyait jadis enchâssé dans les murs de l'église de Laon.

En 1587, les habitants de Barenton-Bugny obtinrent du chapitre la permission de bâtir un fort dans leur village pour se mettre à l'abri des insultes des gens de guerre.
Ce village eut beaucoup à souffrir en 1648 de la présence des troupes espagnoles. Il fut presque entièrement démoli par elles, de telle sorte que de 200 feux qu'on y voyait alors, dit-on, il se trouvait réduit à 7 ou 8 au moment de leur départ. "

1ère guerre mondiale : Le village fut en grande partie détruit .

Sources : Nadine Gilbert, Le guide complet des 817 communes de l\'Aisne, Michel de La Torre, Melleville , Dictionnaire historique du département de l\'Aisne.
Gencom
INSEE

Galerie photos

Aujourd'hui
Autrefois

Informations utiles

Monuments aux morts

Personnalités

NomFonctionNaissanceDécés
BLONDELLE RenéAgriculteur13 juin 1907
LEMAIRE Pierre Louis Isaac Gendarme 9/08/180515/08/1882
VITU Emile Victor Charles Officier d'administration de 1ère classe.10 octobre 1874

Noms de lieux

LieuTypePériodeSource
AisanceLieu-dit-Dictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
BarenthonAncien nom1266Nadine Gilbert, Le guide complet des 817 communes de l'Aisne, Michel de La Torre, Melleville , Dictionnaire historique du département de l'Aisne, Gencom, INSEE
Barenton-BuigniAncien nom1247Nadine Gilbert, Le guide complet des 817 communes de l'Aisne, Michel de La Torre, Melleville , Dictionnaire historique du département de l'Aisne, Gencom, INSEE
BuignyAncien nom1337Nadine Gilbert, Le guide complet des 817 communes de l'Aisne, Michel de La Torre, Melleville , Dictionnaire historique du département de l'Aisne, Gencom, INSEE
Maison blanche (la)Ferme, auberge fin 19e-Monographie

Les gens

Fermiers du Roy
NomPériodeGradePosteNotes
HARDY Jean1749sous-brigadierBARENTON-BUGNYSûrement doublon avec l'autre Jean HARDY
Sources: Registre BMS
Instituteurs
NomPériodeNotes
BAUDRY née HÉNET 1866
BOURÉ née RENAUD Marie Marthe AliceDu 01/10/1925 au 30/09/1928Voir la même à Hirson
BOYENVAL Marie Louise Adolphine EmmaEnvirons de 1930Pas de date précise.
CAMUS Adrien ThomasSupposé à partir de 1797Né le 21.3.1765 à Barenton Bugny, fils d'Adrien, lui-même instituteur à Barenton Bugny et d'Agnès MALLIET. Il se marie le 28.12.1797 à Barenton Bugny avec Félicité JOSY, et ont eu huit enfants
CLAROT Michel1722Maître d'école
COPIE Jules1908 ; 1911-1912Secrétaire de l'association amicale des instituteurs et institutrices de l'Aisne en 1908. Instituteur , réhabilité par le conseil de guerre
COUSIN Caroline1923Institutrice. 34 ans 4 mois au 31/12/1922.
DECELLE 1884Auteur d'une monographie de la commune
DORANGEVILLE Jules Joseph1853-1858Instituteur.
ESTIENNE Michel1732Clerc
FLAMANT Etienne1745Suivant acte notarié de Vente chez Me DAGNEAU du 29.3.1745 de Etienne FLAMANT, maître d'école à Barenton-Bugny, époux de Marie Marguerite PICART, à Jacques FLAMANT, employé des fermes du roy, demeurant à Pierrepont, époux de Jacqueline PICART
FRUCHART 1883Directrice d'école de filles. Mlle.
GRÉGOIRE 1880...Précédemment à Castres. Nommé instituteur dans la commune en 1880. Membre de la Société de Géographie de Laon en 1880-1881.
MAXE-BAILLOT 1926Institutrice. 56 ans au 31/12/1925.
MOREAU Renévers 1914-1919Voir René MOREAU à La Capelle
NIVELET AndréA partir de 1937 ; 1949 ; 1956 ; 1959-1960.École de garçons. Né le 18 octobre 1912.
ROBERT ...1884Instituteur. Nommé à Creoix-Fonsomme en 1880
SIMONNET 1959-1960Mlle
STOURBE Gabrielle1921Né en 1872 à Barenton-Bugny. Institutrice.
TAILLADE née SÉGUIER AdrienneDu 01/10/1936 au 31/05/1940.Directrice 2 classes. Voir la même à Berlancourt
TRIERWEILER Michel1914 ; 1921 ; 1923Né en 1865 à Rodenbourg (Luxembourg). 57 ans 7 mois au 31/12/1922.
VIGNOL Marc EdmondA partir du 01/10/1926Instituteur. Promu de la 2ème à la 1ère classe en 1929. Voir le même à Hary
Maires
NomPériodeNotes
BATTEUX MichelMars 2001, réélu en 2008Maire
BEVIERE Eric2008Adjoint
BILLARD Olivier2008Adjoint
DAVID 1900Maire
LECART 1820Adjoint Au Maire
MONGIN 1900Adjoint
TURQUIN 1820Maire
Meuniers
NomPériodeNotes
CHARPENTIER Jean22.9.1630Meunier du moulin à vent de Barenton-Bugny
Religieux
NomPériodeNotes
CANONNE 1906Par arrêté du 28 mai 1906, le ministre de l'instruction publique, des beaux-arts et des cultes et du ministre des finances ont approuvé l'attribution d'allocations de huit ans aux ministres du culte désignés ci-après : CANONNE desservant à Barenton-Bugny
FLAMENT Martin1720Curé, décédé le 30 mars 1703 à Barenton Bugny. Témoins: Melchior Flament son neveu et François Guilleaume, son neveu
RENARD Jean-Baptiste1744Prêtre curé de Barenton Bugny
SINET 1927Curé desservant
Seigneurs
NomPériodeNotes
BARENTON de(pas de nom cité) Clarembaud dit du Bourg ou du Marché12ème siècleLa terre de Barenton appartenait , paraît-il , à Clarembaud , déjà seigneur de Bruyères , de Clacy et autres lieux voisins. Elle resta la propriété de ses sucesseurs jusqu'à Clarembaud III de Bruyères.
BRUYERES de Clarembaud III1237Clarembaud III vendit la terre de Barenton en 1237, au chapitre de Laon . Celui-ci la donna en fief à des seigneurs particuliers tout en gardant pour lui la suzeraineté.
ESPINOY d' Charles-André16..Ecuyer, vicomte de Barenton, capitaine d'une compagnie de chevau-légers. Femme: Madeleine le Voirier . Enfants: Alexis;Marie, femme de Nicolas de Verrière, écuyer, seigneur de Meligny près Mézières; Madeleine , femme de Louis de Verrière , seigneur d'Hermonville.
ESPINOY d' Charles-Etiennevers 1580Vicomte de Barenton et de Liesse. Femme : Marguerite Linage-Villers . Enfant: Robert.
ESPINOY d' Robert15..Ecuyer, vicomte de Barenton . Femme: Marie-Andrée. Enfant: Charles-André
FOSSES des Valerand1660Baron d'Honnecourt, vicomte de Barenton, etc. capitaine au régiment Dubuisson. Femme: Marie-Rénée d'Harsillemont. Enfants: Jacques; Pierre;Antoine et Louis , morts jeunes , etc.