Connexion à l'espace adhérent



Connexion à l'espace adhérent



Auguste Désiré CRETEL, victime de guerre à VivièresHistoire locale / Articles

Thème : Guerres | Catégorie : Première guerre mondiale 1914-1918, Victimes de guerre | Commune(s) : VIVIÈRES | Auteur : N.Pryjmak


Auguste Désiré Crétel a 78 ans ce 2 septembre de 1914, jour de son décès . L’acte nous apprend qu’il est né à Puisieux le 22/08/1837 , fils de Désiré Jean François Cretel, et de Léontine Appoline Benoit. Il est marié à Virginie Thuillier. C’est son gendre Julien Joly qui déclare le décès le lendemain avec Georges Pasquier l’épicier. Un décès somme toute banal….
Mais il n’en est rien :
Le Sieur Crétel a été tué à 300 mètres de sa maison . Pourquoi ? Parce que sommé de s’arrêter par une sentinelle , il avait continué sa route….Hé oui, le vieillard était sourd, et le factionnaire à cinq ou six cent mètres de lui a tiré quand il a vu le pauvre vieux continuer son chemin.
C’est un sous -officier allemand qui est venu prévenir le maire et qui a tout de même reconnu que ses hommes avaient tiré un peu vite….
Mais ce n’est qu’un “détail” dans les actions menées ce même jour par les Allemands dans le même secteur : Pillages des maisons de Neuilly-Saint-Front, forcage du coffrefort de Mme Lamy, coups de feu sur deux femmes de BReuil venues chercher du pain (Melle Moulard grievement blessée , l’autre très légèrement) .
Auguste Désiré Cretel figure sur le monument au mort de Vivières comme victime civile.

Acete de décès – Site des Archives départementales de l’Aisne – Vivières 1 E 6/52 – 1914


Source : Ligue souvenez-vous ! du 07/1923_Gallica