Connexion à l'espace adhérent



Connexion à l'espace adhérent



6 juillet 1902 : les centenaires de Dumas et Demoustier à Villers-CotterêtsHistoire locale / Articles

Thème : Patrimoine, Personnalités | Commune(s) : VILLERS-COTTERÊTS | Auteur : N.Pryjmak


La statue actuelle -Guy Destré

Villers-Cotterêts a fait les choses en grand pour ce centenaire :
Les préparatifs ont été nombreux .
La statue d’Alexandre Dumas regarde maintenant la rue Alexandre Dumas sur son nouveau piédestal.(Statue disparue en 1942)
Face à elle a été dressée une estrade d’où seront prononcés les discours.
Dans la rue Alexandre Dumas, des poteaux d’éclairage électrique ont été placés de part en part.
L’allée François Ier a été dégazonnée sur une longueur de 75 mètres pour y installer un théâtre où les artistes de la Comédie Française donneront une représentation.
L’ancien bassin du grand rond-pont du Parterre a été recouvert et partout l’éclairage public est installé.
Le maire M.Brassart s’est dévoué pour cette fête, et son exemple a entrainé toute la population.
Un des clous de la fête : le retour de chasse sous Louis XV et la curée aux flambeaux. La chasse et la meute doivent arriver par la porte blanche pour la curée aux flambeaux dans la corbeille située entre le bassin de la Pelouse et l’allée François 1er, le cortège est d’une centaine d’invités du Maître d’équipage Henri Ménier, tous vêtus de costumes Louis XV.
Tout est prêt pour une fête de rêve.

http://villerscotterets.over-blog.com/

La fête fut solennelle , des notables locaux mêlés au Tout-Paris des Lettres et des Arts, les élus du départements. Le ministre Chaumié entouré d’un cortège d’académiciens, fonctionnaires, hommes politiques, artistes se rend sur l’estrade où débutent les discours.
Puis l’on se rend sur la place où vient d’être érigé le buste de Demoustiers. Vient ensuite la visite du musée et le buffet servi dans la cour intérieure de l’hospice des vieillards.

Le buste de Demoustier -http://villerscotterets.over-blog.com/


A 5 heures, on rejoint le parc pour la représentation théâtrale avant le grand banquet servi dans la salle du gymnase de l’école primaire de garçons. A 9 heures, c’est l’heure de la fête champêtre, du feu d’artifice et de la curée aux flambeaux.

A noter que l’hiver précédent, au lendemain du centenaire de Victor Hugo, on avait chassé le blaireau dans la forêt du marquis de Lafayette et que la journée s’était terminée par une curée aux flambeaux.
Ce qui donna l’idée au Conte de Chaffault d’amener un spectacle similaire dans l’Aisne à l’occasion de la célébration du centenaire d’Alexandre Dumas, et le conte convainquit le maire Brassart de se lancer dans ce projet.

Le guetteur de Saint-Quentin 6.7.1902