Puisieux et Clanlieu 1742

Tout le reste qui concerne la généalogie
Répondre
Corto51
Messages : 1
Enregistré le : mer. 25 avr. 2018 11:55

Puisieux et Clanlieu 1742

Message par Corto51 » lun. 8 juil. 2019 15:42

Bonjour,
Je travaille sur les registres paroissiaux de Puisieux et Clanlieu. J'ai été surpris par la forte mortalité touchant ce village pour l'année 1742. Pour la décennie (1735 / 1745) on tourne annuellement à une moyenne de 16 naissances et 15 décès (sûrement pour un village de 400 / 450 âmes à la louche.
Pourtant en 1742 je recense 50 décès (des nouveaux nés, des personnes dans la force de l'âge et des vieillards) dont 25 pour les seuls mois de septembre et d'octobre.
Je m'adresse à vous afin de savoir si certains d'entre vous ont noté pour cette année des taux de mortalité hors norme dans la région de Guise.
Ou pour m'aider à trouver une explication.
Par avance merci
Sébastien Boucher

Malletb
Messages : 180
Enregistré le : mer. 11 sept. 2013 11:17

Re: Puisieux et Clanlieu 1742

Message par Malletb » mar. 30 juil. 2019 21:56

Bonjour,

la lettre de GA du 20 janvier 2017 mentionne que l'hiver 1740 a été très froid, et que le printemps et l'été suivants ont été catastrophiques.
Il est possible et probable que les récoltes ont été très amoindries (voir ce qui se passe cette année en France, avec les gels sur bourgeons, les pluies intensives, les grêles, les incendies de récoltes sur pied, etc).
Par ailleurs, notre chère région du nord de l'Aisne a été l'objet du passage incessant de troupes, qui détruisaient les récoltes ou se faisaient entretenir par les paysans. D'où famines, sous-nutrition, épidémies. J'ai vu, dans l'histoire des frères LE NAIN (région de Laon), que cela avait été le cas pendant plus d'un siècle.
Il faudrait reprendre l'histoire détaillée de la région, pour comparer avec l'année 1742 citée. Voir la partie historique du site, pour chaque village.

PS : in Le Guetteur de l'Aisne (14 juillet 1850), cité par Maryse TRANNOIS :
"En 1743 et 1746, les étés furent très chauds et très secs, notamment le dernier qui grilla les récoltes. Pendant plusieurs mois, il ne tomba pas une goutte d’eau"
Ceci à titre explicatif ...

Bonnes recherches.
Bernard

Répondre