Connexion à l'espace adhérent



Connexion à l'espace adhérent



Gens de chez nous

QUINETTE DE ROCHEMONT  Nicolas, Marie

QUINETTE DE ROCHEMONT Nicolas, MarieDéputé de l'Aisne

Naissance : 16 septembre 1762 à Paris
Decès : 14 juin 1821 à Bruxelles

Il exerçait avant 1789, la profession de notaire à Soissons. Il adopta les idées révolutionnaires, fut nommé administrateur de l'Aisne et, le 8 septembre 1791, fut élu député à l'Assemblée législative. Il fut un des membres les plus zélés du côté gauche, et appuya avec force le séquestre des biens des émigrés et la déclaration de guerre à l'Autriche. Il fit partie de la commission chargée de surveiller les ministres du Dix-Août, et fut envoyé en mission à l'armée de la Fayette. Réélu en 1792, député de l'Aisne à la Convention, il remplit diverses missions aux armées. Au nom de la déclaration des droits égale pour tous, il reconnait que Louis Capet a encouru la peine de mort. Le 23 mars 1793, la Convention décréta la transformation du comité de défense en comité de Salut public dont il fit partie. Envoyé avec Camus et autres à l'armée de Dumoriez pour faire arrêter le général, il fut livré par celui-ci avec ses collègues, au prince de Cobourg (1er avril 1793) et fut soumis à la captivité jusqu'au 25 décembre 1795, jour où il fut échangé, ainsi que ses collègues, à Bâle, contre la fille de Louis XVI. Le 28 vendémiaire an IV, il avait été élu député au conseil des Cinq-Cents par le département du Nord.

Sources : Assemblée Nationale

← Revenir à la page précedente