Connexion à l'espace adhérent



Connexion à l'espace adhérent



Gens de chez nous

LEPROUX Jules, Arnould, Marin

LEPROUX Jules, Arnould, MarinDéputé de l'Aisne

Naissance : 20 août 1808 à VERVINS
Decès : 21 janvier 1883 à SAINT-QUENTIN
Ville(s) liée(s) : VERVINS , SAINT-QUENTIN

Fils d'un receveur des contributions indirectes de Vervins, et de la famille de Fouquier-Tinville, Leproux se fixe comme avocat dans sa ville natale, et devint juge suppléant. Il manifesta des opinions avancées et, compromis dans la conspiration dite : "Mademoiselle Grouvelle", il fut arrêté, incarcéré quelques temps et destitué de ses fonctions de juge suppléant. Ce fut Teste qui le défendit et le fit acquitter. Propriétaire et conseiller général de Vervins, il fut élu le 23 avril 1848, représentant de l'Aisne à l'assemblée constituante jusqu'au 26 mai 1849. Il fit parti du Comité de l'intérieur et vota généralement avec le parti national pour le banissement de la famille d'Orléans, contre les poursuites, contre L. Blanc et Coussidière, contre l'abolisation de la peine de mort, contre l'impôt progressif, contre l'incompatibilité des fonctions, contre l'amendement Greuy, contre l'opposition Rateau, pour l'interdiction des clubs, contre l'expédition de Rome. Non élu à la législative, il rentra dans la vie privée.

Sources : Assemblée Nationale

← Revenir à la page précedente