Connexion à l'espace adhérent



Connexion à l'espace adhérent



Gens de chez nous

WADDINGTON William, Henry

WADDINGTON William, Henry Député de l'Aisne

Naissance : 11 décembre 1826 à St- Rémi- sur- Aure ( Eure et Loir )
Decès : 13 janvier 1894 à Paris

Fils d'un riche manufacturier anglais établi en France depuis 1780, il opta pour la nationalité française et se consacra à l'étude de l'épigraphie et de la numismatique, membre en 1865 de l'Académie des inscriptions et belles-lettres. D'opinions indépendantes, il s'était présenté une première fois, le 6 août 1865, comme candidat au Corps législatif dans la 4ème circonscription de l'Aisne, il se retira avant le scrutin de ballotage. Le 24 mai 1869, il échoua encore. Aux élections de 1871 pour l'Assemblée nationale, il fut élu représentant de l'Aisne, membre du conseil général de l'Aisne pour le canton de Neuilly-Saint-Front. Il devint président du Conseil en 1872. Il contribua le 13 mai 1874 à la chute du cabinet de Broglie. Elu sénateur de l'Aisne, le 30 janvier 1876, il prit repris le portefeuille de l'Instruction publique qui lui avait été confié antérieurement. M. Waddington créa des facultés de droit à Douai et à Bordeaux. En 1877, dans le nouveau cabinet Dufaure, il rentra comme ministre des affaires étrangères. Il refusa, un moment, l'ambassade de Londres puis nommé le 18 juillet 1883, il accepta. Réélu sénateur de l'Aisne jusqu'en 1894, n'assista que très rarement aux séances de la Chambre haute, résidant le plus souvent à Londres, où le retenaient ses fonctions d'ambassadeur

Sources : Assemblée Nationale

← Revenir à la page précedente