Connexion à l'espace adhérent



Connexion à l'espace adhérent



VOYENNE

L'église -Natty
Code INSEE02827
Code postal02250
CantonMarle
ArrondissementLaon
Population286 habitants
PatronSaint Remi
Coordonnées de la mairie
5 rue de l'Eglise
02250 VOYENNE
Tél : 03 23 20 68 43
Lundi : de 16h45 à 19h30
Jeudi : de 14h00 à 15h30

Village de l'ancien Laonnois, situé sur la rive gauche de la Serre, à 22 k. au nord de Laon, autrefois de l'intendance de Soissons, des bailliage, élection et diocèse de Laon, aujourd'hui du canton de Marle, arrondissement de Laon, diocèse de Soissons. Au mois de janvier 1653 les troupes françaises pillèrent le fort de Voyenne, démolirent et brulèrent la majeure partie du village.

Sources : Dictionnaire de Melleville
Pages jaunes
Wikipédia
INSEE

Galerie photos

Aujourd'hui
Autrefois

Informations utiles

Cimetières

Personnalités

NomFonctionNaissanceDécés
CARLIER Jean André JosephMaréchal des logis chef de Dragons 2/12/176827/04/1843

Les gens

Fermiers du Roy
NomPériodeGradePosteNotes
BLONDEL Michel1742employé des Fermes du RoyVOYENNESources: Registre BMS
BOUTTE Jean1772employé des Fermes du RoyVOYENNESources: Bms
COURTOIS Pierre Joseph (2)30/09/1772gardeVOYENNESources: Registre BMS
EMERY Gabriel1789employé FDRVOYENNE 80Sources: Registre BMS
GUERDOUX Léger10/10/1759gardeVOYENNEBrigadier à Grougis, capitaine à Roisel 80 puis à Joinville 52 puis à Fontaine sur Maye Parents époux demeurent à Macquigny en 1766
Sources: Registre BMS
HERBLOT Charles François (2è mariage)1789Brigadier d'OrdreVOYENNE 80L'épx est Vf de DEBRAY Catherine+ 1769 Homblières
Sources: Registre BMS
LEFEBURE François Jh02/03/1765gardeVOYENNE
LEMAIRE Adrien1772employé des Fermes du RoyVOYENNESources: Registre BMS
MORET Claude08/04/1758gardeVOYENNE
PETIT Jean09/11/1771gardeVOYENNE
RABELLE Henri1764employéVOYENNE 80L'épx demeure depuis 2 ans à Voyenne 80.
Sources: Registre BMS
TABARY Charlesavant 1765Sous Brigadier des Fermes du RoyVOYENNE 80L'épx est sous brigadier à Ham en 1763
Sources: Registre BMS
TELLIER Antoine Joseph1771EmployéVOYENNEPère épx=laboureur à Voyenne
Sources: Registre BMS
WALLERAND Toussaint1761employéVOYENNESSources: Bms
Instituteurs
NomPériodeNotes
BARRET 1959-1960Mlle
BURIDENT Jeanne1923 ; 1926Institutrice. 46 ans 9 mois au 31/12/1922.
DE WILDE 2012-2013Professeure des écoles
DUSSOLON Théophile1851 ; 1866Lettre de félicitations du recteur d'académie de l'Aisne. Médaille de bronze en 1866.
DUTERQUE Marcel1926 ; 1929Instituteur. 30 ans 11 mois au 31/12/1925. Promu au choix de la 3ème à la 2ème classe en 1929.
FAUCHEUX Ernest1920 ; 1923Instituteur. Médaille d'argent en 1918. Officier d'académie en 1920. 57 ans 2 mois au 01/01/1923.
PESANT 1959-1960Mme
ROGE Nicolas1813Instituteur. Né vers 1770.
VICTOR Jean-MarieA partir du 01/10/1945Voir le même à Orainville
Maires
NomPériodeNotes
ANCELOT 1820Maire
AUBERT Jean-Louis2008Adjoint
CARPENTIER Georges2001, réélu en 2008Maire
DARET Pierre1732Maire
GENTILLEZ-WATEAU 1820Adjoint Au Maire
LAMAREZ 1900Maire
SIMON 1900Adjoint
Meuniers
NomPériodeNotes
COUPPLET Jérôme1616Meunier o MARLE
Notables
NomProfessionPériodeNotes
GENTILLIEZ Conseiller général1900Président de la commission de reception de Marles
GENTILLIEZ Charlessénateur de l'Aisne1903, réélu en 1912Industriel et fabricant de sucre, né le 18/10/1856 à Voyenne, mort le 17/02/1919 à Pau; Gauche républicaine
Religieux
NomPériodeNotes
CHOLLET 1732Curé de Voyenne
DELALAIN Claude1612Curé de Voyennes
MALET Jean 1649Curé de Voyennes
MARTEAU Quentin1695Curé de Richemont et de Voyennes en 1646
PAILLE 1906...1927...Par arrêté du 23 avril 1906, le ministre de l'instruction publique, des beaux-arts et des cultes et du ministre des finances ont approuvé l'attribution d'allocations de huit ans aux ministres du culte désignés ci-après : PAILLE, desservant à Voyenne (1) Curé de Voyenne ( 2)
Seigneurs
NomPériodeNotes
CARPENTIER de N.1670Seigneur de Voyenne. Armes: de gueules, au chevron d'argent accompagné de 3 molettes d'or. La seigneurie de Voyenne appartenait autrefois avec son territoire , à l'abbaye de St Jean qui parait ne l'avoir aliénée qu'une seule fois en faveur de N. de Carpentier.Le droit de four banal avait été racheté par les habitants en 1540 moyennant la redevance annuelle d'une poule payable par chaque maître de maison , sous peine d'une amende de 5 sous parisis. St Jean y avait en outre les droits de rouage et d'afforage , qui étaient de deux pots ou lods par pièce de vin. Les habitants élisaient chaque année en assemblée générale , le jour de St Pierre , le maire et les échevins, lesquels exerçaient la basse justice et faisaient l'assiette du droit de gâteau au profit du seigneur. Ce droit consistait en 40 muids de blé froment , un muid et 3 jaillois d'avoine et 47 livres 10 sous en argent.