Connexion à l'espace adhérent



Connexion à l'espace adhérent



NEUILLY-SAINT-FRONT

La Mairie.Claude Fauquembergue
Code INSEE02543
Code postal02470
CantonVillers-Cotterêts
ArrondissementChâteau-Thierry
Population2153 habitants
PatronSt Remi et St Front.
Coordonnées de la mairie
2 Place de l'Hotel de Ville
02470 Neuilly St Front
Tél : 03.23.71.02.25
Lundi : de 14h00 à 18h00
Mardi et Jeudi : de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00
Mercredi, Vendredi et Samedi : de 9h00 à 12h00
http://www.neuilly-saint-front.net/nsf/

Petite ville de l'ancien Ourxois, bâtie sur un plateau élevé, à 70 k. au S.-O. de Laon et 25 de Soissons, autrefois de l'intendance et bailliage de cette ville, élection de Crespy, diocèse de Soissons, aujourd'hui chef-lieu de canton, arrond. de Château-Thierry, même diocèse.
La terre de Neuilly appartenait d'abord au domaine royal. Carloman, frère de Charlemagne, l'ayant donnée en mourant à l'abbaye de St-Rémi de Reims, les religieux de cette maison résolurent de la faire valoir par eux-mêmes et y envoyèrent plusieurs clercs qui s'établirent sur une hauteur. Ces clercs construisirent une chapelle pour leur usage, et lors de l'invasion des Normands, ils entourèrent cette chapelle et leur habitation d'une enceinte de murailles solides. Des familles vinrent alors se fixer autour du petit établissement religieux et donnèrent naissance à la ville actuelle. La croyance que St Front était venu à Neuilly au 3e siècle, et que, voulant célébrer la messe sur un grès aux bruyères près de cette ville, une colombe lui apporta le pain et le vin qui lui manquaient pour offrir le sacrifice, était dès-lors populaire, ce qui fit qu' insensiblement on prit l'habitude de joindre le nom de ce saint confesseur à celui de Neuilly. Après avoir été pris et rendu plusieurs fois à l'abbaye de St Rémi, le domaine de Neuilly-St-Front passa définitivement dans les mains des comtes de Champagne, et l'un deux, Thibaut IV, y fit bâtir un fort château vers 1236. Ce château, aujourd'hui détruit, se composait d'une enceinte carrée, flanquée de quatre tours aux angles et de quatre autres au milieu des courtines. Les habitants de Neuilly prirent part à la révolte des Jacques au 14e siècle. Ils furent amnistiés en 1358, ainsi que leur chef nommé Pierre Peynant. En 1421, le sire de Châtillon, tenant le parti des Anglais, s'empara par trahison de Neuilly. L'année suivante, les habitants livrèrent leur ville au roi ; mais le maréchal de l'Isle-Adam étant accouru, s'empara de nouveau de Neuilly. Un parti d'impériaux ayant attaqué, en 1544, le château qui était défendu par des troupes et par les compagnies bourgeoises, fut obligé de se retirer avec pertes. Pour récompenser les habitants de leur belle conduite, François 1er renouvela leurs privilèges, lesquels consistaient dans le droit de franc aleu, celui de pêche dans la rivière d'Ourcq, celui de chasser le gibier à gros et menu pied, fourchu ou rond, enfin dans le droit de pâturage et celui de prendre du bois dans les forêts du duché de Valois. Un petit hôtel-Dieu fut fondé à Neuilly au 14e siècle, croit-on, par Jeanne d'Evreux, femme de Charles-le-Bel. La maladrerie de Neuilly, lui fut réunie en 1696, avec celle d'Oulchy. En 1780, on n'y comptait que trois lits, dont deux pour les malades de Neuilly et un pour ceux d'Oulchy. Cette ville possédait en outre une prévôté royale, une compagnie d'arquebusiers et une manufacture de serge qui avait compté jusqu'à 60 métiers. En 1751, le duc d'Orléans constitua une rente de 500 liv. pour la fondation d'une école à Neuilly.
Cette ville a donné le jour à François Dujardin, chirurgien célèbre de son temps, mort en 1775.
Commencée vers 1500, l'église fut achevée vers 1541. Les habitants du village , fidèles en leur croyance à Saint Front, s'étaient adressés aux chanoines de Périgueux afin d'obtenir des reliques de leur Saint. En échange, ils proposaient un morceau de la pierre où avait été célébrée la fameuse messe par le Saint Homme venu évangéliser la région. (Extrait de la brochure "Neuilly à travers les âges").
Culture en 1760, 2 200 arp. de terres.

Sources : Dictionnaire Historique de Melleville, Pages jaunes, Wikipédia.
INSEE
Les noms révolutionnaires des communes par Figueres.

Galerie photos

Aujourd'hui
Autrefois

Informations utiles

Cimetières

Personnalités

NomFonctionNaissanceDécés
HACQUIN Louis Pierre FrançoisChef d'escadron, Chevalier de la Légion d'honneur et croix de Saint-Louis8 août 1774
HUGUET JeanSoldat de l'an XII1860
PENIT RobertConseiller général3/04/19138/11/1988
RIGAUD AndréMaire-Conseiller général14 mai 1950
ROY RenéConseiller général4/05/19259/11/2001

Noms de lieux

LieuTypePériodeSource
BreuilHameau-Dictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
Fossés (Les)Ferme-Dictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
Hermitage (L')Maison isolée-Dictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
MaubryHameau-Dictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
NeuilliacumAncien nom-Dictionnaire historique de Melleville, Pages jaunes, Wikipédia, INSEE
Neuilly-Sur-OurcqHameau-Dictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
NoviliacumAncien nom-Dictionnaire historique de Melleville, Pages jaunes, Wikipédia, INSEE
Nuelliacum in pago UrcensiAncien nom-Dictionnaire historique de Melleville, Pages jaunes, Wikipédia, INSEE
RassyHameau-Dictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
RemonvoisinHameau-Dictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
VauxFerme-Dictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE

Les gens

Instituteurs
NomPériodeNotes
ANGOT 1926Institutrice. 26 ans 10 mois au 31/12/1925.
BAUDRILLARD ou BAUDRILLART-LESCARCELLE 1923 ; 1926Directrice de l'école de filles. 45 ans 11 mois au 31/12/1925.
BEAUFORT Alfredvers 1937-1945Adjoint garçons. Maintenu dans la commune. Voir le même à Chézy-sur-Marne
BECQUET 2013Professeure des écoles
BONNES Vers 1885Mlle. Institutrice.
BOURY JosephDe 1935 à ... ; 1956Né le 04/06/1903 en Franche-Comté. Enseigne successivement à Dagny-Lambercy, Gandelu, Nogent l'Artaud, Etampes sur Marne (Monneaux) et Neuilly Saint Front. Épouse en 1929 Yvonne DUJARDIN. Directeur de l'école et du cours complémentaire. Prisonnier de guerre, libéré en 1943 puis résistant. Maire de la commune de 1959 à .... Nombreuses réalisations dans la commune. Officier de l'instruction publique. Décédé en janvier 2004
BOURY née DUJARDIN YvonneA partir de 1935.Adjointe. Épouse Joseph Boury en 1929. Travaille bénévolement à la création de la maison de retraite de Neuilly Saint Front.
BOYER Eugène Gustave...1872Instituteur adjoint agréé pour remplir les fonctions d'instituteur à l'école communale de Fargniers par arrêté du 16/09/1872
BRANCOURT 2013Professeure des écoles
BRIET Danièlede 1973 à Professeur d'allemand au collège. Voir à Charly-sur-Marne
CARMENTRAN Suzanne1959-1960 ; 1963Mlle. Directrice d'école. Officier des Palmes académiques - décret du 20/07/1963.
CARTIER 2013Professeure des écoles
CAUCHEFERT 1883Directeur de l'école. Auteur d'une carte du canton de Neuilly-Saint-Front (1883).
COUBRONNE 2013Professeur des écoles
COULOMBS Florence2013Principale adjointe du collège Joseph Boury
DELÉPINE André1923Instituteur. 27 ans 2 mois au 31/12/199
DENIVET 2013Professeure des écoles
DEVILLERS-BOUILLER 1923 ; 1926Institutrice. 40 ans 6 mois au 31/12/1922
ESCARGUEIL 2013Professeur des écoles
FAIVRE 2013Professeure des écoles
FLAMAND Lucien1926Instituteur. 42 ans 4 mois au 31/12/1925
FLAMANTCARON 1926 ; 1929Mme. Institutrice. Promue au choix de la 2ème à la 1ère classe en 1929
GARNIER Pierre Jean Émile1949Instituteur. Né le 17/05/1925 à La Ferté-Milon (Aisne). Décédé le 24/04/2004 à Villiers-Saint-Denis (Aisne).
GAUDERON Marie Anneavant 1758Soeur de l'école des filles décédée le 13/03/1758. Paroisse de Saint-Front.
GOURVES 2013Professeure des écoles
GRANDRÉMY Geneviève1961Institutrice. Chevalier des palmes académiques par décret du 21 juillet 1961.
LAPRAYE Jean-François1955Voir le même à Saint-Quentin
LECLERC Louis Alphonse1864Précédemment à Condé-en-Brie. Nommé à titre provisoire à Saint-Quentin-le-Petit le 10 février 1864.
LECRAS 2013Professeur des écoles. Directeur de l'école.
LEFRANC 2013Professeur des écoles
LEQUEUX 1873Instituteur adjoint. Classe 1872. Engagement décennal accepté en 1873.
LEROY 1884...Mlle. Nommée Seraucourt-le-Grand en 1884
LOBÉE YvonneAprès 1925 et avant 1938Directrice. Voir la même à Laon.
MALPIES 2013Professeure des écoles
MARTIAL née BOURÉ Hélène JuliaDu 11/11/1912 au 09/12/1919Née le 14/07/1893 à Lançon (Ardennes). A enseigné à Neuilly-Saint-Front, Nanteuil-Notre-Dame, Rozet-Saint-Albin, Pavant, Chierry
MASES Marie LouiseDu 01/10/1931 au 30/09/1932Directrice. Voir la même à Chambry
MONTGILBERT 1864Instituteur à Saint-Quentin le Petit remplacé par arrêté du 10 février 1864.
MOROY Angélique Marie Soeur Sainte-Anastasie (de Notre Dame de Bon Secours)1861 ; 1866Institutrice publique. Ecole de filles très bien dirigée. Médaille d'argent en 1866
PANCARTE Jean-Charles2013Principal du collège Joseph Boury
PLANCHE-MOMMULE 1923Institutrice. 24 ans 7 mois au 31/12/1922.
RONDEPIERRE 2013Professeure des écoles
SALIS 2013Professeure des écoles
SAVREUX Pierre Louis Jules FrançoisDu 21/03/1913 au 30/09/1913Voir le même à Hargicourt
THIEFFINE ou TIEFFINE Clovis1920 ; 1923Directeur de l'école de garçons. Médaille d'argent en 1918. Officier d'académie en 1919. 58 ans 11 mois au 01/01/1923
WÉRY Bonnefoy1866Récompense pour cours d'adultes - hiver 1865-1866
Maires
NomPériodeNotes
BOURGEOIS Gilles2022Maire adjoint.
BOURGEOIS Guenièvre2022Conseillère municipale
BOURY Joseph1968Maire
BOUVALET 1900Ajoint
CATRY Jean-Claude2022Conseiller municipal
CLAISSE Anne Marie2008Adjointe
DAVID François-Sébastien1860Adjoint
GARDET 1900Maire
LEVEQUE Maurice2008Adjoint
MOULARD Lucette2008Adjointe
MUSIN 1820Adjoint Au Maire
PAUGET Gérard2008Adjoint
POULAIN Auguste-Louis1860Maire
PUGET-SAINT-PIERRE 1820Maire
RIGAUD André2001/ 2008, réélu en 2008Maire
Meuniers
NomPériodeNotes
DOUCHY Thomas10.6.1726Meunier demeurant à Neuilly époux d'Antoinette DEBAUNE, marraine au baptême de Jean BERTRAND à Chézy-sur-Marne
Notables
NomProfessionPériodeNotes
BEGUIN Juge de paix1900
BERTRAND Receveur à cheval.1820Contributions indirectes, arrondissement de Château Thierry.
BRIGOT Directeur de la poste aux lettres. 1820
GARDET Président de la commission de réception1900Maire
LEFRANCOIS Notaire. 1820
MARC Greffier du juge de paix1820Arrondissement de Château Thierry.
MONTALANT Juge de paix1820Arrondissement de Château Thierry.
MONTALANT Conseiller, Sous-Préfecture 5ème arrondissement. 1820
SALMONT Percepteur. 1820.
Religieux
NomPériodeNotes
BARTHELEMY 1920Mr l'abbé Barthelémy, vicaire de Neuilly St Front, est nommé curé de Vadencourt et Bohéries (18/09/1920)
DEJOIE 1920Mr l'abbé Dejoie, prêtre de la dernière ordination est nommé vicaire de Neuilly St Front ( 18/09/1920)
DESELFE 1927Doyen
DOURLENS Alexis Philippe1754Curé, décédé à 47 ans et inhumé le 14 mai 1754 à Neuilly Saint Front
GENART Abbé1905(1) 1906(2)Il est nommé curé-doyen de Neuilly St Front en 1905(1) Par arrêté du 25 juin 1906, le ministre de l'instruction publique, des beaux-arts et des cultes et du ministre des finances ont approuvé l'attribution d'allocations de quatre ans aux ministres du culte désignés ci-après : Génart, curé doyen à Neuilly Saint Front(2)
Santé
NomPériodeNotes
BERTRAND 1894Médecin depuis 1886
BRIGOT 1828Officier de santé en exercice au 01/06/1828.
Carre 1931Pharmacien
CHARPENTIER 1828Pharmacien en exercice au 01/06/1828.
CHICANDARD 1894Pharmacien depuis 1886
COMPAIN 1828Officier de santé en exercice au 01/06/1828.
COPPEAUX 1894Médecin depuis 1852
DAMERTOY 1828Médecin en exercice au 01/06/1828.
DANCOURT 1828Sage-femme en exercice au 01/06/1828.
GRANDVAL 1894Pharmacien depuis 1867
Noirot 1931Médecin
Seigneurs
NomPériodeNotes
ARMENTIERES d' Henri1278Sire de Breuil ( fief noble) par sa femme Aélide de Breuil. Enfants: Pierre et Philippe.
ARMENTIERES d' Philippe13..Seigneur de Breuil ( fief noble).
ARMENTIERES d' Pierre1314-1316Sire de Breuil (fief noble). Femme: Marguerite de Confavreux.
BRAY de Guillaume1539Ecuyer, seigneur du fief des Fossés à Neuilly Saint Front.
BREUIL de Gobert12..Seigneur de Breuil ( fief noble). Femme: Elizabeth de Villers-Hélon. Enfants: robert; Jean.
BREUIL de Jean 12..Seigneur de Breuil ( fief noble). Enfant: Aélide, femme d'Henri d'Armentières.
BREUIL de Milon1214-1225Seigneur de Breuil ( fief noble). femme Aélide. Enfants: Gobin ou Gobert et Robert.
BREUIL de Robert1238-1253Chevalier de Breuil ( fief noble). Femme: richaude. Enfant; Sibille, femme de Nicolas de Courcelles, chevalier.
DOUZY de Geoffroi1242Seigneur de Neuilly. Cette année , il maria sa fille à Anselme du Triangle et lui donna pour dot Neuilly et la moitié d'Oulchy, sur quoi Anselme lui rendit 50 livres et plus. Mais Anselme, au lieu de consommer le mariage en couchant avec sa femme , retourna dans ses terres pendant la première nuit de noces. Alors un certain comte Etienne accourut, épousa la femme d'Anselme du Triangle, et l'emmena à St Aignan. Henri, comte de Nevers, prit fait et cause pour Anselme parce qu'il était son homme, et poursuivit devant le roi la réparation de l'injure faite à ce dernier. Un arrangement s'en suivit. Le roi décida que la fille de Geoffroi de Douzy resterait au comte Etienne, mais qu'Anselme du Triangle jouirait pendant 10 ans de la terre de Neuilly et de la moitié d'Oulchy.
DROUART Jean1539Seigneur de Vaux ( fief)
FOSSES des Barthelémi1227Seigneur d'Ancienville et du fief des Fossés à Neuilly Saint Front.
FRENEL de Marievers 1315La terre de Neuilly fut saisie sur Raoul de Presles et donnée à Marie de Frenel. Celle-ci la céda pour 120 livrées de terre à tournois à Isabeau de Nanteuil, femme de Pierre de Garancières.Peu après, Raoul de Presles rentra en possession de ce domaine.
FUSELIER le Jean1441Conseiller et receveur général des fiances du duc d'Orléans. Jean le Fuselier avait fait les plus actives démarches pour faire revenir d'Angleterre, où il était prisonnier, le duc d'Orléans qui, voulant reconnaitre ses services, lui permit d'acquérir fief ou arrière-fief , et lui donna les terres et seigneurie de Neuilly St Front sa vie durant.
HARLUS de Jean14..Sire de Cramailles, vicomte héréditaire de Neuilly.
LA ROCHEGUYON de duchesseaprès la duchesse de Liancourt
LIANCOURT de duchesseaprès Charles de Schomberg
MONTBASON de duchesseaprès la duchesse de La Rocheguyon.Le domaine de Neuilly fut possédé sucessivement par les duchesses de Liancourt, de La Rocheguyon et de Montbason, à qui le duc d'Orléans le retira avec Oulchy.
NANTEUIL de Isabeauaprès Marie de FrenelMarie de Frénel céda la terre de Neuilly pour 120 livrées de terre à tournois à Isabeau de Nanteuil, femme de Pierre de Garancières. Peu après, Raoul de Presles rentra en possession de ce domaine.
NEUILLY de Albert1194Chevalier de Neuilly.
NEUILLY de Guillaume1180Fils d'Albéric. Chevalier de Neuilly. Femme: Marie. Enfant: Albéric, moine à St Crépin en Chaie
NEUILLY de Hélias1190Chevalier de Neuilly. Femme: Aélide. Enfant: Ponce.
NEUILLY de Jacques ou Jacob1240Chevalier de Neuilly
NEUILLY de Jean et Hugues1202Chevaliers de Neuilly
NEUILLY de Jeanne1421Dame de Billy et de Neuilly, veuve de Gilles de Mailly.
NEUILLY de (pas de nom cité) Henrivers 1280Seigneur du châtel de Neuilly. Femme: Perronnelle de Noyant.
NEULLIY de Albéric11..Chevalier de Neuilly.
ORLEANS d' ducaprès 1421Après Jeanne de Neuilly, le domaine de Neuilly revint au duc d'Orléans. Il le donna successivement à Jean le Fuselier puis à Nivelon Savary.
PINART Claude1588Marquis de Louvois, secrétaire d'état, seigneur de Neuilly.
PINART Jean1591Vicomte de Comblizy, seigneur de Neuilly ( fils de Claude Pinart).
PRESLES de Raoul1312Conseiller du roi Philippe le Bel, seigneur de Neuilly. Cette terre fut saisie sur lui et donnée à Marie de Frenel.
SAVARY Nivelon1445Par arrangement avec Jean le Fuselier, le duc d'Orléans donna cette année les terres et châtellenie de Neuilly, pour en jouir sa vie durant, à Nivelon Savary, dit Orléans, son premier héraut d'armes.
SCHOMBERG de Charles16..Fils de Henri. Seigneur de Neuilly, sans enfant.
SCHOMBERG de Gaspard16..Comte de Nanteuil, seigneur de Neuilly
SCHOMBERG de Henri16..Fils de Gaspard. Seigneur de Neuilly