Connexion à l'espace adhérent



Connexion à l'espace adhérent



COLLIGIS-CRANDELAIN

Portail de l'ancienne église.<br>Photo:M.Nivelet
Code INSEE02205
CantonGuignicourt
ArrondissementLaon
Population148 habitants
PatronSt Nicolas pour Colligis , St Martin pour Crandelain
Coordonnées de la mairie
2 rue Carrières
Tél : 03 23 24 72 28
lundi : 17H30-19H30

COLLIGIS :
Village de l'ancien Laonnois, situé sur la pente d'une colline élevée, à 10 km au sud de Laon, autrefois de la généralité de Soissons, des bailliage, élection et diocèse de Laon.

Colligis fut rattaché à Crandelain en 1196, avec plusieurs autres villages des environs.

CRANDELAIN :
Village bâti sur les rives de l'Ailette, qui appartenait dès le début du XIIème siècle à l'Abbaye St-Jean de Laon. Les religieuses qui occupaient cette maison en ayant été chassées en 1128, furent reléguées à Crandelain par l'évêque Barthelemi, qui y fit bâtir pour elles un cloître et une église qui est devenue depuis l'église paroissiale. En 1196, Nicolas, abbé de St-Jean, accorda aux habitants de Crandelain (et à ceux de Trucy, Malval, Lierval, Courtecon, Colligis) une charte de commune calquée sur celle de Crécy-sur-Serre (elle-même copiée sur celle de Laon). Le roi confirma ces franchises la même année à la condition qu'il exercerait sur les habitants de ces six villages les droits d'ost et de chevauchée.
Au XIIIème siècle, le village de Crandelain était entouré de murs percés de deux portes. Au XVIème siècle, on y voyait un château-fort que les ligueurs tentèrent par deux fois de surprendre en 1589. Un homme du pays les y introduisit peu après ; mais s'étant retirés presque aussitôt , les royalistes le réoccupèrent. Les ligueurs revinrent en faire le siège en 1591, s'en emparèrent à nouveau , le renversèrent et mirent à une grosse rançon l'abbé de St-Jean qui y avait été pris. - Les habitants de Crandelain avaient racheté de l'abbaye de St-Jean en 1223 les pressoirs banaux et le droit de pressurage, moyennant une rente annuelle de 12 livres. Vers 1350, ils se rachetèrent encore des appeaux volages pour une rente de 2 sous parisis par feu à payer annuellement au roi.

MALVAL:
Ferme dépendant de Crandelain, c'était autrefois une paroisse indépendante, c'était aussi un fief. Malval fut par la suite rattaché à Broyes.
Village détruit pendant la première guerre mondiale, l'église St-Nicolas et l'église Saint-Martin furent reconstruites après 1918 ainsi que le château. Les carrières de Colligis où l'on exploitait le calcaire grossier pour la bâtisse étaient les plus anciennes du pays et celles qui fournissaient la plus belle pierre tendre.

Sources : Dictionnaire historique de l\'\'Aisne-Melleville- Les 813 communes de l\'Aisne -D.Delattre
Pages jaunes
INSEE

Galerie photos

Aujourd'hui
Autrefois
Visites virtuelles

Informations utiles

Monuments aux morts

Cimetières

Personnalités

NomFonctionNaissanceDécés
BREVAL Jean- Baptiste- SébastienMusicien17541823
LOBJOY FrançoisDéputé Maire25 septembre 17436 septembre 1807
ZINGONI Jean- BaptisteChanteur et Compositeurvers 172021 avril 1811

Noms de lieux

LieuTypePériodeSource
ColligisAvant fusion avec Malvalavant 1923Aisne - Michel DE LA TORRE
CorligisAncien nomDictionnaire historique de l''Aisne-Melleville- Les 813 communes de l'Aisne -D.Delattre, Pages jaunes, INSEE
CrandelainAvant 1800Aisne - Michel DE LA TORRE
CurlegisAncien nomDictionnaire historique de l''Aisne-Melleville- Les 813 communes de l'Aisne -D.Delattre, Pages jaunes, INSEE
du moulin d'Ecouffeaux FermeDictionnaire historique de l''Aisne-Melleville- Les 813 communes de l'Aisne -D.Delattre, Pages jaunes, INSEE
MalvalFerme dépendant de Crandelain, ancienne paroisse indépendante avant sa fusion avec Crandelain en 1800Dictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
MinonMoulinDictionnaire historique de l''Aisne-Melleville- Les 813 communes de l'Aisne -D.Delattre, Pages jaunes, INSEE

Les gens

Instituteurs
NomPériodeNotes
CHATILLON 1866 ; 1880Enseigne à Crandelain-et-Malval. Membre de la Société de Géographie de Laon en 1880-1881.
DEVARENNE née BROUCHON Eugénie Louise Augusta1959 ; 1964Institutrice. Nommée chevalier des Palmes académiques - JO du 11/07/1964.
DUBOIS Gisèle1923 ; 1926Institutrice. 20 ans 9 mois au 31/12/1922.
SAGNET Marie Joseph Jules Aimédu 19/12/1899 au 30/09/1902Instituteur titulaire
SUCHER 1861 ; 1866 ; 1880Ecole de garçons très bien dirigée. Membre de la Société de Géographie de Laon en 1880-1881
SUCHER 1881
VADEZ 1909 ; 1912
Maires
NomPériodeNotes
BOULON 1820Adjoint Au Maire Colligis
BOURSIGAUX 1820Adjoint Au Maire Crandelain Et Malval
CHEDEVILLE Daniel2008Adjoint
COURTEFOY 1820Maire Crandelain Et Malval
DRON Sabine2008Adjointe
DUFRESNOY 1820Maire Colligis
GRENIER 1900Adjoint
HARANT CatherineMars 2008Maire
HEBERT Georgesdepuis 1977Maire
JUILLIART Serge2008Adjoint
MONTAUDON 1900Maire
Meuniers
NomPériodeNotes
BARBIER Pierre29.4.1741Meunier du moulin à eau d'Escoufault, paroisse de Crandelain: bail pour 9a fait par les religieux de l'abbaye St Jean de Laon à la redevance de 150# et 2 chapons,3 livres de cyr blanche et fournir 2 chevaux et 1 homme pour voiturer la vendangede Crandelain. -Botté Claude notaire Laon
CHAMPION Nicolas1664Meunier
DEVAILLY Jean7.1.1712Meunier d'Ecouffeaux paroisse de Crandelain, époux de Marie Jeanne PAILLART sœur d'Adrien - nommé tuteur des enfants au décès de celui-ci
GODEBERT Joseph Maurice Marcellin16/3/1868- né vers ??? , meunier - X HAMET Marie Christine -15/2/1849 (PONTRU) MarieLouise Léontine X BRAYE (16/3/1868) CHOLET Pierre André, Charpentier
JANVIER Cézar1725Meunier à Crandelin au décès de sa sœur Antoinette JANVIER, épouse de Louis FERTON, meunier de Nouvion
JANVIER Jean1725Meunier à Crandelin, au décès de sa sœur Antoinette, épouse de Louis FERTON, meunier de Nouvion
PLOCQ Camille Charles Ernest214.1883Meunier, domicilié à Grandelain-et-Malval et y né le 5.5.1847, fils de Auguste Louis Jean et Maria VISSE à son X à Villers-Cotterêts avec Denise Ange CARON, née à Port-Louis - Ile Maurice
ROZE Claude14.8.1640Meunier à Grandelain
Notables
NomProfessionPériodeNotes
DUFRESNOY Notaire. 1820
Religieux
NomPériodeNotes
BLAIZE Jean Baptiste1681Curé de Colligis, témoin lors de l'inhumation d'Emmanuel de Chambly, le 22 décembre 1681.
LEDENT 1906Par arrêté du 28 mai 1906, le ministre de l'instruction publique, des beaux-arts et des cultes et du ministre des finances ont approuvé l'attribution d'allocations de huit ans aux ministres du culte désignés ci-après : LEDENT desservant à Crandelain
Seigneurs
NomPériodeNotes
Le village de Crandelain n'a point eu de seigneurs laïcs.
BERTHAULT de N.17..Seigneur de Malval (ferme). Femme: Elizabeth de La Mer.
BOTTEE Nicolas-Claude1781Seigneur de Malval ( ferme) par acquisition, conseiller du roi en l'élection de Laon. Femme: Barbe Bourgeois. Enfants: Jean-Charles; Jean-Joseph-Auguste.
BRAINE de Pierrevers 1205Il tenait la seigneurie de Colligis d'Enguerrand III de Coucy. En 1205, Pierre de Braine consentit à l'érection de Colligis en commune avec Crandelain et autres villages.
CHAMBLY de maisondébut du 16èmeColligis passa alors dans les mains de la maison de Chambly dont les membres étaient seigneurs de Monthenaut.
COUCY de sires12ème siècleAU 12ème siècle le domaine de Colligis appartenait aux sires de Coucy qui le donnèrent en fief à des seigneurs particuliers.
EPINAY de l' maisonvers 1750La seigneurie de Colligis entra vers 1750 dans la maison de l'Epinay, dont les membres étaient déjà seigneurs de Pancy, Lierval, etc. lesquels l'ont conservée jusqu'à la révolution.
GUISCELAIN de Louis Tristan1660Seigneur de Malval (ferme), maréchal de batailles, mort en 1697. Femmes: 1° Antoinette de Sapincourt, dont Tristan-Louis, Bernard-Jean, Alexandre et deux filles. 2° Marie d'Hangest, dont François-Louis, seigneur de La Barre et Pargnan.
LE CARLIER Fortunat1690Ecuyer, seigneur de Colligis. Femme: Marie-Marguerite Bellotte.
LE CARLIER Pierre Etiennevers 1730Seigneur de Colligis.(1) Jean Pierre Etienne LECARLIER, chevalier, seigneur de Colligis, oncle de Jean Charles Louis Antoine Lecarlier, garde du corps du roy. (2)
MESNIL du Alard et Clément1150Seigneurs du fief Le Mesnil.