Connexion à l'espace adhérent



Connexion à l'espace adhérent



Notice sur la ville de Bohain

Thème : Communes | Catégorie : Histoire | Commune(s) : BOHAIN-EN-VERMANDOIS | Auteur : J.Macaigne d'après Joseph Pétréaux


De Joseph Pétréaux ;  Chroniqueur et écrivain local         Par Joël Macaigne

Avertissement : les éléments fournis proviennent de la seconde édition parue en 1900 (la première datant de 1897)

1- Une première partie retrace la chronologie des seigneurs de Bohain depuis l’an 1058 jusqu’à l’intégration par Henri IV du fief de Bohain dans le royaume de France en 1589.

On y montre combien ceux-ci sont présents dans l’histoire de France et leurs démêlés avec le royaume d’Angleterre, ses alliés bourguignons ou l’empire Espagnol ; en effet la ville de Bohain est une bourgade de frontière et fut dénommée comme telle « Bohain la frontière ».

Le site de Bohain et ses habitants sont très impliqués dans de nombreux événements marquants de l’histoire de notre pays tels que : la guerre de cent ans, la fin de Jeanne d’arc, les guerres de religion. On y rencontre des personnages comme Philippe Auguste, François 1er, Louis XI, Charles VII, Charles le Téméraire, Jeanne d’Arc, Jeanne d’Albret et Henri IV pour ne citer que les principaux.

« Messire Jehan de Luxembourg (1) la (2) fit tenir en son logis trois ou quatre jours, et après ce, il demoura au siège devant ladite ville (3) ville et fit mener la pucelle en ung chastel nommé Beaulieu (4) et ensuite à Beaurevoir et là fut détenue par l’espace de quatre mois ou environ Après ce, ledit de Luxembourg, par le moïen del’Evecque de Térouanne et chancelier de France pour le roi Anglois, la bailla au Duc de Bedford, lieutenant en France pour le roi d’Angleterre, son nepveu, pour le prix de 15 ou 16000 saluz d’or baillez audit Luxembourg. Et par ainsy la Pucelle fut mise aux mains des Anglois et menée au chastel de Rouen… »

(1) Seigneur de Bohain

(2) Jeanne d’Arc

(3) Compiègne

(4) probablement à Elincourt Sainte Marguerite (Oise) près de Compiègne

On peut y trouver également un descriptif du château de Bohain et les traces de celui-ci encore visibles dans la ville actuelle:

Construit (ou plutôt reconstruit) vers 1430 par Jean de Luxembourg, partiellement détruit par un incendie en 1670 et vendu en 1793 et 1825, au milieu du 19ème siècle il n’en reste que peu de vestiges.

« l’enceinte du château présentait, d’après un ancien plan une figure irrégulière à peu prés hexagone ; elle couvrait avec ses fossés une surface de 3 ha 85 a. Elle contenait de vastes appartements pour le seigneur et des logements suffisants pour une bonne garnison.

La place, fermée de hautes murailles…, flanquée de huit tours à demi enclavées dans les courtines. Ces tours, comme les murs étaient d’une grande épaisseur et revêtus en grès jusqu’à une certaine hauteur… »

2-Une deuxième partie non chronologique relate des faits ponctuels, détaille certains documents d’archives ou décrit des bâtiments.

On y trouvera donc mélangé :

A la fin du livre, on trouvera également :

Société Industrielle de Saint-Quentin

Société Les Prévoyants de l’Avenir (Retraites)

Société d’Epargne des vingt (achat d’obligations du Crédit foncier de Paris)

Société de Secours mutuel (mutuelle médicale)

Caisse de retraite

Société de Tir (à l’arme de guerre)

Caisse d’Epargne 1841

3- Une troisième partie est constituée de biographies de différents personnages influents (ou non) dans la vie de Bohain à la fin du 19ème siècle à partir d’un évènement particulier de leur vie.

Des hommes politiques

Des hommes de lettres :

Un homme célèbre :