Connexion à l'espace adhérent



Connexion à l'espace adhérent



Monographie de Villers-Saint-Christophe 1914-1918

Thème : | Catégorie : 1914-1918, Monographies | Commune(s) : VILLERS-SAINT-CHRISTOPHE | Auteur : Instituteur


VILLERS-SAINT-CHRISTOPHE

A.- Territoire occupé par les armées allemandes

I.- Généralités

a).- A quelle date les Allemands ont-ils pris possession de votre village?

A deux reprises : 1 – le 29 août 1914

2 – le 21 mars 1918

b).- La prise de possession s’est-elle effectuée à la suite d’escarmouches, à la suite de combats sanglants, ou sans coup férir?

La première fois sans coup férir

La deuxième fois à la suite d’escarmouches

c).- Quelle a été l’attitude de l’autorité militaire à l’égard de la population pendant les premiers jours?

Arrogante

Dans la suite de l’occupation?

Conciliante

d).- Pouvez-vous rapporter quelques propos authentiques tenus par des officiers ou des soldats, et qui soient caractéristiques de leur état d’esprit ou de l’opinion publique en Allemagne à cette époque?

Officiers et soldats se vantaient qu’ils détruiraient tout et ne laisseraient aux civils que leurs yeux pour pleurer. Ils finirent par s’adoucir et préconiser une alliance Franco-Allemande contre l’Angleterre.

e).- Pouvez-vous citer quelques ordres ou prescriptions émanant de l’autorité ennemie où se manifestait plus spécialement son système de « guerre aux civils »?

f).- Si possible, prière de joindre quelque spécimens d’affiches apposées par les soins ou sur l’ordre de l’ennemi, ou quelque document authentique digne d’intérêt, (ces documents seront exposés et renvoyés par la suite à leurs possesseurs, s’ils les réclament).

Ci-contre, un placard du 21 octobre 1914

II.- Des rapports de l’Autorité ennemie avec la population scolaire

a).- Les établissements d’instruction (écoles, etc.) ont-ils été ouverts pendant toute la durée de l’occupation? Ou momentanément fermés, ou ont-ils été fermés pendant toute la guerre ?

Non – Pendant 5 mois seulement et irrégulièrement

b).- Quelles ont été les prescriptions particulières édictées par les Allemands à l’égard des établissements d’instruction? (Prière de joindre, si possible, des documents à l’appui)

Ramassaient les enfants dans la rue et les envoyaient à l’école

c).- Le commandant de place s’est-il immiscé dans les services d’enseignement?

Oui – a installé un crucifix, ordonné des prières, affiché des images relatant des batailles et glorifiant le courage des troupes allemandes.

d).- des officiers délégués ou inspecteurs allemands ont-ils émis la prétention de contrôler l’enseignement ? Ont-ils pénétré dans l’école ? Ont-ils interrogé les élèves? Pouvez-vous citer, à cette occasion, des réponses d’élèves méritant d’être mentionnées ?

Un prêtre et un inspecteur allemands ont visité la classe. Le premier s’est occupé de prières. Le second interrogeait, contrôlait l’enseignement, donnait des médailles. «Aimez-vous mieux la France que l’Allemagne ? » demanda-t-il un jour aux élèves, debout. N’ayant pu tirer une seule, réponse, il partit mécontent.

Une autre fois, il reçoit en s’en allant une boulette sur la tête. Il revient furieux et poursuit l’élève coupable à travers les tables. Puis calmé subitement, repart définitivement.

e).- Les élèves des établissements (écoles, etc.) ont-ils été contraints à quelques travaux manuels? Quelle a été l’attitude des élèves dans ces circonstances? Particularité, réponses, réflexions dignes de remarque.

Les élèves sont conduits en bandes ramasser des pommes de terre. Ils sabotent leur travail et les vainqueurs renoncent à leur service. Un jeune homme compose tant bien que mal une chanson moqueuse contre les Allemands et les jeunes filles qui se laissent courtiser par les ennemis.

g).- Le séjour des troupes allemandes a-t-il influé en quelque mesure sur le parler local? Quelques mots allemands, plus ou moins déformés, y ont-ils pénétré, et paraissent-ils devoir persister?

(Donner une liste de ces mots, et leur sens.)

Aucunement

III.- Travaux d’élèves

B.- Territoire occupé par les Armées françaises et alliées

I et II.- Généralités et rapports des troupes avec la population scolaire

a).- Quelles sont les troupes (alliées) qui ont occupé votre village ?

Les Anglais (du 17 janvier au 21 mars 1918)

b).- S’est-on battu dans votre région? A quelle date?

Non

c).- Voyez-vous quelques particularités à noter touchant l’attitude des soldats alliés à l’égard des enfants? Des enfants à l’égard des troupes?

Non

Source : BDIC La Guerre dans le ressort de l’Académie de Lille. 1914-1920

©Genealogie Aisne 2015