Connexion à l'espace adhérent



Connexion à l'espace adhérent



Monographie de Venizel 1914-1918

Thème : Communes | Catégorie : Monographies | Commune(s) : VENIZEL | Auteur : Nottelet instituteur


Commune de Vénizel

B.- Territoire occupé par les Armées françaises et alliées

I et II.- Généralités et rapports des troupes avec la population scolaire

a).- Quelles sont les troupes (alliées) qui ont occupé votre village?
Les Anglais du 12 septembre au 6 octobre 1914.

b).- S’est-on battu dans votre région ? A quelle date ?
Anglais et Allemands se sont battus en septembre 1914 entre Vénizel et Missy-sur-Aisne.
Du 6 octobre 1914 au 19 mars 1917, le secteur a été calme à Vénizel à cause de l’Aisne.
On s’est battu à Vénizel du 2 août au 1er septembre 1918.

c).- Voyez-vous quelques particularités à noter touchant l’attitude des soldats alliés à l’égard des enfants ?
Les Anglais aimaient les enfants et leur donnaient volontiers du thé ou des friandises, mais ils n’aimaient pas les vagabonds. L’un d’eux voyant dans la rue un écolier qui faisait l’école buissonnière, le saisit par le cou et l’amena vivement en classe. On rit bien mais personne n’osa manquer l’école tant que les Anglais veillaient.
Attitude des enfants à l’égard des troupes.
Les enfants de Vénizel n’ont connu d’autres troupes alliées que les Anglais : ils les respectaient et se montraient prévenants à leur égard.

d).- Le séjour des troupes alliées (ou indigènes), notamment des noirs, des Hindous, etc., a-t-il influé sur le parler local ?
Non. Les Anglais sont restés trop peu de temps. Les Malgaches en 1918, les Marocains en 1919, les Chinois en 1920, sont aussi restés quelques mois à peine et inconnus de la population.
Quelques mots étrangers (anglais, hindous, etc.), plus ou moins déformés, y ont-ils pénétré ?
Non. Il n’est resté aucun mot anglais, malgache ou autre dans la localité. En résumé, les enfants de la Commune de Vénizel, évacués en décembre 1914, sont allés, la plupart habiter Paris ou la banlieue jusqu’en 1920, ils n’ont rien vu, sauf deux ou trois, de ce qui s’est passé à Vénizel pendant la guerre.
Ils retrouvent complétement démoli un village qu’ils avaient quitté presque indemne.

Vénizel le 26 mai 1920
L’Instituteur
Nottelet

Source : BDIC La Guerre dans le ressort de l’Académie de Lille. 1914-1920
©Genealogie Aisne 2015