Connexion à l'espace adhérent



Connexion à l'espace adhérent



Monographie de Soissons Centre 1914-1918

Thème : Communes | Catégorie : 1914-1918, Monographies | Commune(s) : SOISSONS | Auteur : S.Jugleux instituteur


Ecole de garçons Soissons centre

Réponses B à la partie du questionnaire

——————

B.- Territoire occupé par les Armées françaises et alliées

I et II.- Généralités et rapports des troupes avec la population scolaire

a).- Quelles sont les troupes (alliées) qui ont occupé votre village ?

Soissons a été occupé par des Anglais – des Américains.

b).- S’est-on battu dans votre région ? A quelle date ?

Soissons a été pris par les Allemands le 2 7bre 1914. La ville n’a pas été défendue ; la seule résistance opposée à l’ennemi avait pour but de permettre à nos troupes en retraite le passage de l’Aisne. Les Allemands y sont restés jusqu’au 11 7bre.

Après la victoire de la Marne, la 6ème armée victorieuse s’avance sur l’Aisne. Le 12 les troupes d’Afrique soutenue par l’artillerie britannique établie à Buzancy entrent dans la ville, puis ce sont les Zouaves et les tirailleurs qui s’attaquent à la cote 132 qui domine Soissons, mais ils ne peuvent enlever les formidables organisations qui s’y trouvent. C’est qu’en effet les Allemands se sont retirés au Nord de l’Aisne, sur les collines percées de carrières profondes qui deviennent pour eux d’excellents observatoires et de bonnes positions d’où ils bombardent la ville.

Soissons a été occupé une deuxième fois le 29 mai 1918. Les armées allemandes s’emparent de la portion du chemin des Dames, traversent l’Aisne vers Vailly: le 28 elles prennent pied sur le plateau de Vregny et de Crouy : d’autres troupes longent la rive méridionale de l’Aisne et atteignent Soissons par l’est et le sud-est. Le 29, elles enlèvent le faubourg St Waast et St Médard. Les Allemands pénétrèrent dans la ville ; après des combats acharnés qui contiennent leurs efforts. Ils refoulent les troupes à l’ouest.

La population soissonnaise avait été évacuée la veille, le 28 mai 1918.

Les Allemands sont restés maîtres de la ville jusqu’au 2 août 1918, date de l’entrée à Soissons des chasseurs de l’armée Mangin.

c).- Voyez-vous quelques particularités à noter touchant l’attitude des soldats alliés à l’égard des enfants ? Des enfants à l’égard des troupes ?

Rien de particulier ni d’intéressant à signaler.

d).- Le séjour des troupes alliées (ou indigènes), notamment des noirs, des Hindous, etc., a-t-il influé sur le parler local ?

Non.

Quelques mots étrangers (anglais, hindous, etc.), plus ou moins déformés, y ont-ils pénétré, et paraissent-ils devoir persister ? Donner une liste de ces mots et de leur sens.

Néant.

Soissons, le 27 mai 1920

Le Dr de l’Ecole du Centre

S. Jugleux ( ?)

Source : BDIC La Guerre dans le ressort de l’Académie de Lille. 1914-1920

©Genealogie-Aisne 2015