Connexion à l'espace adhérent



Connexion à l'espace adhérent



Monographie de Séry-lès-Mézières 1914-1918

Thème : | Catégorie : 1914-1918, Monographies | Commune(s) : SÉRY-LÈS-MÉZIÈRES | Auteur : J.Dehally instituteur


ECOLE DE GARCONS – ECOLE DE SERY LES MEZIERES

A.- Territoire occupé par les armées allemandes

I.- Généralités

a).- A quelle date les Allemands ont-ils pris possession de votre village ?

Le dimanche 30 août 1914.

b).- La prise de possession s’est-elle effectuée à la suite d’escarmouches, à la suite de combats sanglants, ou sans coup férir ?

Les soldats se sont emparés du village pendant la bataille de Saint-Quentin à Guise, à la suite de combats sanglants où une cinquantaine de nos malheureux soldats furent tués.

c).- Quelle a été l’attitude de l’autorité militaire à l’égard de la population pendant les premiers jours ? Dans la suite de l’occupation ?

Pendant les premiers jours, leur attitude fut brutale ; elle cherchait à terroriser la population. Dans la suite de l’occupation, elle se modifia mais elle resta toujours rude et tracassière.

d).- Pouvez-vous rapporter quelques propos authentiques tenus par des officiers ou des soldats, et qui soient caractéristiques de leur état d’esprit ou de l’opinion publique en Allemagne à cette époque ?

Non.

e).- Pouvez-vous citer quelques ordres ou prescriptions émanant de l’autorité ennemie où se manifestait plus spécialement son système de « guerre aux civils » ?

Obligation de saluer les officiers – enlèvement de jeunes gens et jeunes filles en colonnes de travailleurs.

f).- Si possible, prière de joindre quelque spécimens d’affiches apposées par les soins ou sur l’ordre de l’ennemi, ou quelque document authentique digne d’intérêt, (ces documents seront exposés et renvoyés par la suite à leurs possesseurs, s’ils les réclament).

J’avais conservé précieusement tous leurs ordres écrits et un spécimen de chacune des affiches apposées dans la commune ; malheureusement tout fut détruit dans l’incendie des archives de la commune.

II.- Des rapports de l’Autorité ennemie avec la population scolaire

a).- Les établissements d’instruction (écoles, etc.) ont-ils été ouverts pendant toute la durée de l’occupation ? Ou momentanément fermés, ou ont-ils été fermés pendant toute la guerre ?

Les écoles ont été ouvertes jusqu’à l’évacuation du village le 12 février 1917.

b).- Quelles ont été les prescriptions particulières édictées par les Allemands à l’égard des établissements d’instruction ? (Prière de joindre, si possible, des documents à l’appui)

Aucune. La Commandantur de Ribemont demandait qu’on lui envoie la liste des élèves qui ne fréquentaient pas régulièrement les classes.

c).- Le commandant de place s’est-il immiscé dans les services d’enseignement ?

Non.

d).- Des officiers délégués ou inspecteurs allemands ont-ils émis la prétention de contrôler l’enseignement ? Ont-ils pénétré dans l’école ? Ont-ils interrogé les élèves ? Pouvez-vous citer, à cette occasion, des réponses d’élèves méritant d’être mentionnées ?

Aucun officier délégué ni inspecteur n’a pénétré dans ma classe.

e).- Les élèves des établissements (écoles, etc.) ont-ils été contraints à quelques travaux manuels ? Quelle a été l’attitude des élèves dans ces circonstances ? Particularité, réponses, réflexions dignes de remarque.

Pendant environ un mois, les enfants durent aller arracher des mauvaises herbes dans les champs.

f).- Quelle a été, en général, l’attitude des soldats à l’égard des enfants ? L’attitude des enfants à l’égard des troupes ?

Les soldats étaient en général bons pour les enfants. Les enfants étaient assez indifférents.

g).- Le séjour des troupes allemandes a-t-il influé en quelque mesure sur le parler local ? Quelques mots allemands, plus ou moins déformés, y ont-ils pénétré, et paraissent-ils devoir persister ?

(Donner une liste de ces mots, et leur sens.)

Non.

Séry les Mézières, le 31 mai 1920,

L’instituteur,

J.DEHALLY. (?)

Source : BDIC La Guerre dans le ressort de l’Académie de Lille. 1914-1920

©Genealogie Aisne 2015