Connexion à l'espace adhérent



Connexion à l'espace adhérent



Lieutenant Jean Alexandre Sébastien Moinier, Brigadier Frédéric Quellenec, aviateurs, abattus dans les environs de LaonHistoire locale / Articles

Thème : Guerres, Personnalités | Catégorie : Première guerre mondiale 1914-1918 | Commune(s) : LAON | Auteur : Association "Le bois des buttes"


Jean Alexandre Sébastien Moinier


– Né le 21 août 1892 à Mont-sur-Meurthe (Meurthe-et-Moselle)

– Fils de Jules Joseph Moinier (capitaine au 24ème régiment d’infanterie) et de Marie Joséphine George

– Domiciliés à Elbeuf (Seine-Maritime) – Classe 1912 – Recrutement de Nancy (Meurthe-et-Moselle) sous le matricule n° 1724

– Admis à l’école militaire spéciale de Saint-Cyr, suite au concours de 1911

– Classé 150ème sur 290 – Engagé volontaire pour quatre ans

– Affecté, pour une année de service militaire, au 18ème régiment de Chasseurs, le 9 octobre 1911

– Nommé Brigadier, le 14 février 1912

– Nommé Maréchal des Logis, le 10 octobre 1912

– Nommé Aspirant et entré à l’école militaire spéciale de Saint-Cyr, le 10 octobre 1912

– Classé 133ème sur 275 à l’examen de sortie de St-Cyr

– Nommé Sous-lieutenant et affecté au 13ème régiment de Hussards, le 1er octobre 1913

– A suivi les cours de lieutenant d’instruction à l’école de cavalerie de Saumur du 1er octobre 1913 au 31 juillet 1914

– Passé à l’aéronautique militaire comme observateur de la RGA, le 12 février 1915

– Formation d’observateur du 12 février au 18 mars 1915

– Observateur de l’escadrille MS 12 / N 12 du 18 mars 1915 au 31 mars 1916

– Nommé Lieutenant, le 5 mai 1915

– Citation à l’ordre de l’armée, en date du 18 juin 1915

– Citation à l’ordre du régiment, en date du 10 décembre 1915

– Tué au cours d’un combat aérien, dans les environs de Laon (Aisne), le 31 mars 1916

– Il faisait équipage avec le Brig Frédéric Quellennec (pilote) qui a également perdu la vie

– Les deux aviateurs ont été mis en terre par les Allemands dans le cimetière militaire Saint-Vincent de Laon

– Jean Moinier repose dans le cimetière de Laxou (Meurthe-et-Moselle), depuis le 27 décembre 1921

Brigadier Frédéric Quellenec

Le second pilote est: Brig Frédéric Quellennec – Né le 11 février 1888 à Athènes (Grèce)

– Fils d’Edouard Quellennec et de Madeleine Chaper

– Profession avant guerre Ingénieur

– Appelé au 12ème régiment de Dragons, le 10 octobre 1911

– Brevet de pilote militaire n° 815 à l’école d’aviation militaire de Chartres, le 16 avril 1915

– Stage de Haute-Ecole à l’école d’aviation militaire de Pau jusqu’au 12 novembre 1915

– Pilote de l’escadrille N 12 du 14 janvier au 31 mars 1916

– Chevalier de la Légion d’Honneur, le 20 septembre 1915

– Tué au combat près de Laon, le 31 mars 1916

– Frédéric Quellenec a été inhumé près de l’endroit où son avion s’est écrasé, sur le domaine de l’hospice de Montreuil, le 12 octobre 1922

– Il faisait équipage avec le Ltt Paul Mounier qui a également perdu la vie.

* Citation à l’ordre de l’armée : “Désigné le 23 septembre 1915 pour accomplir une mission spéciale et des plus périlleuses, s’est acquitté de cette mission avec succès, grâce à son sang-froid, son esprit de décision et son courage.”

Les honneurs militaires ont été importants pour ces 2 aviateurs

Article publié avec l’aimable autorisation de l’association du “Bois des Buttes 1914-1918”.