Connexion à l'espace adhérent



Connexion à l'espace adhérent



Les Kirsch photographes de père en fils

Thème : Études familiales, Personnalités | Commune(s) : CHAUNY, HIRSON, LA FÈRE | Auteur : N.Pryjmak


Pierre Joseph Kirsch est né vers 1803 à Aix-La-Chapelle en Prusse. Après avoir été lithographe à Liège (Belgique) , il ouvre en 1856 un atelier de photographie dans cette ville.

En 1856, il devient photographe, comme l’indique une mention au dos d’un portrait format mignon (plus petit qu’une carte de visite) de la Maison Kirsch, Rue des Clarisses, 3, datant de 1905 environ : Maison fondée en 1856. Une étiquette au dos d’un ambrotype porte la mention . Atelier de Photographie, lithographie et imprimerie P.J. Kirsch Un ambrotype signé P. Joseph Kirsch est conservé au Cabinet des Estampes de l’Université de l’Etat à Leyde.“(kikirpa.be).
Pierre-joseph aura quatre fils.

L’ainé Henri Joseph Kirsch est né le 4 avril 1825 à Aix-la-Chapelle de Pierre Joseph et Marie Barbe Gulpen.
Il vient en France et sera ouvrier lithographe à Saint-Quentin (Aisne).Il s’y marie le 11 septembre 1854 avec Juliette Aglaé Bleuze.
Lors du décès de sa première épouse, en juin 1859, il est photographe à Dieppe (Seine-Maritime). Le 12 septembre 1760, il se remarie à Trélon à Marie-Barbe Gouvion. On sait qu’il s’occupera également de l’atelier de son père à Liège.

Enfin, sur un portrait “carte de visite” H. Kirsch se présente comme le photographe du prince de Chimay à Chimay (Belgique). Le photographe s’installe définitivement à Chauny (Aisne) vers 1865. Son atelier est situé 9 Grand Place. Il ouvre ensuite des succursales à La Fère et à Tergnier (Aisne). Henri Joseph Kirsch est décédé le 16 janvier 1885 à Prémontré où l’ancienne abbaye avait été transformée en asile d’aliénés. Son fils, Eugène Louis, prend sa suite dans l’atelier de photographie de Chauny.

Eugène Louis Kirsch est né le 27 janvier 1864 à Hirson (Aisne) où son père exerçait .Sa mère est Philomène Henriette GOUVION Après le décès de ce dernier , Eugène le remplace donc à Chauny et dans les succursales . Sa présence à Chauny est attestée au moins jusqu’en juin 1891 (décès d’un enfant sans vie). En mars 1893, quand naît sa fille unique, il exerce à Anor (Nord) commune d’où était originaire son épouse. En octobre 1895, il est placé en liquidation judiciaire. Eugène Kirsch quitte le Nord et s’installe à Chaumont (Haute-Marne) où il est recensé rue de Buxereuilles en 1896. Il ne semble pas qu’il y soit resté longtemps.


Renonçant à travailler à son compte, il a sans doute été employé plusieurs années dans les ateliers de la capitale.
Il deviendra président de la Société de secours mutuels des employés en photographie et parties similaires vers 1903. Son activité dans le domaine de l’assistance et de la prévoyance sociale sera récompensée par plusieurs décorations: chevalier de la Légion d’honneur en 1919 puis officier en 1925
Maire du XIe arrondissement , conseiller du commerce extérieur , agent général des Etablissements Poulenc Frères , Henri Louis est devenu un véritable notable parisien. Il y décédera en 1943 dans le XIe arrondissement.

Source : Base Leonore – Archives nationales-Mélon Marc Emmanuel – La photographie à Liège au XIXe siècle. Une modernité ambivalente. (2001)-http://org.kikirpa.be, http://laphotoduxix.canalblog.com/