Connexion à l'espace adhérent



Connexion à l'espace adhérent



VERVINS

Palais de Justice - Photo : G.Destré
Code INSEE02789
Code postal02140
CantonVervins
ArrondissementVervins
Population2847 habitants
PatronLa Vierge.
Coordonnées de la mairie
Place du Général De Gaulle
02140 VERVINS
Tél : 03.23.98.00.30
lundi au vendredi 9H30-12H et 14H30-18H
http://www.vervins.fr/

Ville de l'ancienne Thiérache, bâtie dans une plaine découverte, à 40 k. au nord de Laon, autrefois de l'intendance d'Amiens, des bailliage, élection et diocèse de Laon, aujourd'hui chef-lieu de canton et d'arrondissement, diocèse de Soissons.
On pense que l'origine de Vervins remonte à l'époque de l'occupation romaine. Il paraît du moins certain que c'est elle qui est désignée dans l'Itinéraire d'Antonin sous le nom de Verbinum.

Pendant la guerre des Armagnacs et des Bourguignons, Vervins ayant embrassé le parti de ces derniers, les Orléanais gagnèrent un boucher qui leur livra une porte, par laquelle ils pénétrèrent dans la ville qu'ils livrèrent au pillage. Mais le seigneur de Vervins accourut, attaqua les Orléanais et les chassa avec une grande perte.

Cette ville fut incendiée et de nouveau mise au pillage en 1552, par les troupes du comte de Rœux, et cinq ans après, par les Espagnols. Un peu plus tard, sous la Ligue, Mayenne s'empara de Vervins ; mais le roi Henri IV accourut à son tour et en chassa les troupes ligueuses. Quelques années après, en 1598, cette ville fut choisie pour être le siège des conférences qui s'ouvrirent entre la France et l'Espagne, dans le but de traiter de la paix. Elle fut conclue le 2 mai de cette année et restitua à la France les villes de Calais, Ardres, Dourlens, Le Câtelet, La Capelle et autres places occupées par les Espagnols. Mais la guerre ayant de nouveau éclaté entre les deux états, les Espagnols s'emparèrent encore de Vervins en 4635. Quinze ans après, les mécontents leur livrèrent cette place. Le marquis de Castelnau l'ayant reprise l'année suivante pour le roi, les Espagnols revinrent au nombre de 4,000 hommes avec trois pièces de canon, attaquèrent la ville qui se défendit vigoureusement, et mirent le feu aux faubourgs en se retirant. Ces mêmes Espagnols revinrent encore en 1653. Cette fois, ils s'emparèrent de Vervins ; mais peu de temps après, Turenne étant survenu avec des troupes nombreuses, ils se virent contrains d'abandonner définitive-ment cette place. En 1712, le partisan hollandais Growestein lui imposa une contribution de guerre de 25,000 livres. En 1759 et 1763, deux incendies causèrent de grands dommages à Vervins, le second surtout, qui ne consuma pas moins de 300 maisons.

Vervins possédait autrefois une fabrique de bonneterie qui employait près de 200,000 livres de laines du pays ; la révolution française a ruiné cette industrie.

Les habitants de Vervins furent affranchis et institués en commune en 1163, par Raoul de Coucy, leur seigneur. La charte dressée à cette occasion différait peu de celles dont nous avons déjà parlé. Elle instituait sept échevins pour rendre la justice, déterminait comme toujours les peines applicables aux délits et aux crimes les plus communs, réglait l'ordre des successions et concédait certains droits aux habitants, comme celui d'établir fours et moulins, et de faire de la bière sans payer de droits; et cet autre plus important, de pouvoir quitter la ville à leur gré. Elle leur accordait encore le droit d'entrecours en déclarant qu'après un séjour d'un an et un jour dans ses murs, le serf étranger serait réputé affranchi. Enfin, elle leur permettait la chasse dans toute l'étendue du terroir de Vervins, sous la condition que la 4e partie du cerf et du sanglier appartiendrait au seigneur. En échange de ces concessions, les Vervinois s'engagèrent à contribuer de leurs deniers au rachat de ce même seigneur ou de son fils, s'ils venaient à être faits prisonniers à la guerre ; à le suivre à la défense de ses domaines, à leurs dépens le premier jour, aux siens les jours suivants; et enfin, à lui payer chacun une rente annuelle de 12 deniers lonisiens. Thomas de Coucy, qui fut la souche d'une branche cadette de cette maison dont les membres gardèrent la seigneurie de Vervins pendant plus de trois siècles, Thomas de Coucy confirma ces franchises peu d'années après qu'il eut pris possession de ce domaine, c'est-à-dire vers 1228 (la charte porte par erreur la date de 1238), et y ajouta de nouvelles dispositions qui en étendirent encore les franchises, en expliquèrent les points obscurs ou sujets à contestation , et réglèrent une foule de détails négligés par la première charte. Ces additions en firent une sorte de petit code où se trouvait réuni tout ce qui concernait les rapports réciproques du seigneur et de ses vassaux, les règlements de police urbaine, l'action de la justice, les règles à suivre dans les successions, etc. La loi de Vervins devint dès lors un modèle qui fut imité dans beaucoup de lieux. Les comtes de Flandre, de Rethel, de Lille, de Douai et autres la donnèrent à leurs sujets. Baudoin , comte de Hainaut, en faisait un tel cas, qu'il la mit en dépôt dans la ville de la Bassée, d'où cette charte fut appelée indifféremment loi de Vervins ou de la Bassée. Cependant, des changements y furent apportés en 1573, par Jacques II de Coucy, seigneur de Vervins. Les échevins furent réduits à quatre, et la haute justice réservée au seigneur. Il institua un conseil de police et un conseil de ville dont faisaient partie six habitants élus chaque année. Le secours pécuniaire à lui donner dans le cas où il serait fait prisonnier, fut fixé à cent écus, et il abandonna le droit de tonlieu en échange de six muids d'usages et pâtures que lui cédèrent les habitants. La fabrication de la bière, libre jusque là, fut imposée, etc. Nous donnons ci-dessous le texte entier de cette pièce importante et peu connue.

Vervins possédait autrefois une maladrerie, dont les revenus s'élevaient à 600 liv. en 1648. Jacques II de Coucy, seign. de Vervins, y fonda dans la seconde moitié du 16e siècle, un Hôtel-Dieu qui avait à la même époque de 1648, 1200 liv. de rentes. Cet établissement s'enrichit à la fin du 17e siècle par la réunion qui lui fut faite en 1696 des maladreries de Prisces, Plomion, Lappion, Sainte Croix, Sissonne, Neuchâtel et Nizy le Comte, sous condition de recevoir les malades de ces villages. Ses revenus s'élèvent maintenant à près de 10,000 fr. et il contient 16 lits pour les malades.

Une société de secours mutuels a été établie à Vervins en 1856.

Cette ville possède aussi un petit collège dont la date de fondation est inconnue.

Avant la révolution, on y voyait six compagnies bourgeoises de 25 hommes chacune, ei une compagnie de la jeunesse, de 50 hommes. Il est surprenant que cette ville n'ait jamais possédé aucun de ces établissements religieux, chapitre, abbaye ou couvent, si nombreux partout ailleurs.

Il se tient à Vervins cinq foires annuelles, le 1er mars de deux jours, et les 1er mai, 24 juin, 1er septembre et 1er décembre; plus, un marché les mardi et samedi de chaque semaine.

Indépendamment de plusieurs de ses seigneurs qui se sont rendus célèbres, Vervins a encore vu naître quelques personnages distingués. Gérard de Vervins, fameux docteur en théologie, devint pénitencier de l'église de Paris en 1361; Jean de Vervins, abbé de Montierender en 1402; Nicolas Graibert, aussi natif de Vervins, fut évêque de Soissons en 1413 ; Nicolas de Vervins et Gobert Aleaune devinrent tous deux abbés de Thenailles, l'un au 15e siècle, l'autre au 16e; Robert de Coucy Vervins fut abbé de Foigny au 16è siècle; Marc Lescarbot, avocat au Parlement de Paris, est l'auteur de plusieurs ouvrages historiques; Louis de Vervins, archevêque de Narbonne, mourut en 1628; Pierre de Lassauxf doyen et théologal de Soissons en 1653; P.C. Dupeuty, économiste; Louis Godefroid Henri Launois, maréchal de camp, se distingua dans la guerre d'Amérique ; enfin, Jean Debry, fameux conventionnel, mort en 1838.

On a: Essais historiques sur la ville de Vervins, par Am. Piette, 1839; Notice historique sur Vervins, par Melleville, dans son Histoire de Coucy, 1848.

Sources : Dictionnaire historique de Melleville.
INSEE
Pages jaunes

Galerie photos

Aujourd'hui
Autrefois

Informations utiles

Articles

TitreThème
Pascal CeccaldiPersonnalités

Personnalités

NomFonctionNaissanceDécés
Jean- Pierre BALLIGANDDéputé de l'Aisne, troisième circonscription ( Vervins )30 mai 1950
Marie Josepoh Charles BARONNotaire 5 septembre 1848après 1902
Charles Alfred BELINIndustriel4 août 185120 janvier 1894
Jean CANONNEPrésident de la société archéologique de Vervins-Architecte18971972
Pascal CECCALDIFondateur du Démocrate Vervinois - Député , président du Conseil Général de l'Aisne25/12/187606/11/1918
Eugène CREVEAUXMembre éminent de la société archéologique de Vervins18761937
Jean Antoine Joseph DEBRYPrésident de la Convention Nationale en 179325 novembre17606 janvier 1834
Jules, Arnould, Marin LEPROUXDéputé de l'Aisne20 août 180821 janvier 1883
Marc LESCARBOTAvocat, écrivain, aventurier1560/15701642
Louis François LUPARTCapitaine de dragon22 décembre 17611 avril 1929
Brigitte MACRONProfesseure de lettres13/04/1953
Jacques MEURGEY de TUPIGNYConservateur en chef aux archives nationales18911973
Scipion, Cyprien, Jules, Louis, Martin, Marie, Elisabeth de NICOLAIDéputé de l'Aisne
Pierre NOAILLESProfesseur de droit romain à la faculté de Paris (ASSAS)18911943
Jean-Baptiste NOTDéputé de l'Aisne1 décembre 1752
Henri Eugène Philippe Louis d' ORLEANSDuc d'Aumale18331897
Henry PENANTVice président de la société archéologique de Vervins
Etienne PICHONPrésident de la société archéologique de Vervins18461976
Jules PILLOYArchéologue, historien et dessinateur de talent 21 août 1830 1922
Théodore, Martin QUINETTE DE ROCHEMONT Député de l'Aisne7 septembre 180215 juin 1881
François ROGINEMembre primitif de la société archéologique de Vervins

Noms de lieux

LieuTypePériodeSource
la Cense BruléeMaison isoléeDictionnaire historique de Melleville, Pages jaunes, INSEE
la DenteuseHameauDictionnaire historique de Melleville, Pages jaunes, INSEE
La Verte ValléeHameauDictionnaire historique de Melleville, Pages jaunes, INSEE
le grand RabouzyPapeterieDictionnaire historique de Melleville, Pages jaunes, INSEE
le Long PréHameauDictionnaire historique de Melleville, Pages jaunes, INSEE
le Petit VervinsHameauDictionnaire historique de Melleville, Pages jaunes, INSEE
Sainte AnneHameauDictionnaire historique de Melleville, Pages jaunes, INSEE
VervinumAncien nomDictionnaire historique de Melleville, Pages jaunes, INSEE
VrevinsAncien nomDictionnaire historique de Melleville, Pages jaunes, INSEE
YerbinumAncien nomDictionnaire historique de Melleville, Pages jaunes, INSEE

Les gens

Instituteurs
NomPériodeNotes
AGNAN Jusqu'en 1922Instituteur
Sources: Mouvement dans le personnel enseignant -Presse locale 1922
AGOSTINI née ROPPÉ Pauline BertheDu 01/10/1910 au 30/09/1921Voir la même à Saint-Quentin
Sources: AD02
BARBIER ( SŒUR SÉRAPHINE ) 1865Sources: Bulletin de l'instruction primaire pour le département de l'Aisne - 15 octobre 1865
BAUDRY Sœur Sainte Antoinette..1875Rappelée à la maison mère
Sources: Presse locale 1875
BELOT Henri1898...Précédemment à Saint-Quentin. Nommé en remplacement de M. Poulain.
Sources: Le Journal de Saint-Quentin
BLIN Jean-Baptiste1865Instituteur adjoint (*). Nommé à Remaucourt (**)
Sources: (*) Bulletin de l'instruction primaire pour le département de l'Aisne - 30 mars 1865. (**) Bulletin de l'instruction primaire pour le département de l'Aisne - 30 septembre 1865
BOUCHER ou BOUCHÉ Sœur Saint-Vincent-de-Paul1883 ; 1884 ; 1896Institutrice. Ateur d'une coupe théorique des terrains qui affleurent sur le territoire de Vervins, d'une carte du département de l'Aisne, d'une carte du canton de Vervins,... Médaille de bronze en 1884. Médaille de bronze en 1896.
Sources: Le Guetteur de Saint-Quentin 1896 - B.M. St-Quentin ; Le Journal de Saint-Quentin - juillet 1884
BRAILLON H.1959-1960 ; 1964Directeur. Cours complémentaire et d'orientation agricole Collège enseignement général
Sources: Annuaire Didot-Bottin 1960. Annuaire téléphonique 1964
BRIMBEUF née LEFEVRE Louise MargueriteDu 13/04/1923 au 30/09/1939Voir la même à Vendhuile
Sources: AD02
BUSQUET 1959-1960Mme. Ecole maternelle.
Sources: Annuaire Didot-Bottin 1960
CARLIER Soeur Victorine1880Directrice de salle d'asile. Mention honorable en 1880.
Sources: Le Journal de Saint-Quentin - janvier 1880
CARNIAUX Jusqu'en 1922Sources: Mouvement du personnel enseignant. Presse locale 1922
CAUDRON née VACHÉE Marthe AdèleDu 01/10/1922 au 30/09/1927Directrice. Voir la même à Étreillers
Sources: Mouvement du personnel enseignant. Presse locale 1922. AD02
CHALEIL François1900 ; 1903Directeur école primaire supérieure. Nommé officier de l'instruction publique en 1903.
Sources: Almanach de l'enseignement primaire 1900. JORF 1903/Gallica
CHRISTEL Henri GustaveInstituteur. Mort pour la France le 14 septembre 1915
Sources: Le Monument des Instituteurs de l’Aisne Instituteurs morts pour la France en 1914-1918
CLEMENT 1959-1960Mme. Ecole de filles.
Sources: Annuaire Didot-Bottin 1960
COLIN ...1884Instituteur-adjoint. Nommé à Saint-Quentin (Arrêté de janvier 1884)
Sources: Le Journal de Saint-Quentin - 1884 - B.M. Saint-Quentin
COURTEBOTTE 1865 ; 1875Maître de pension. Instituteur du degré supérieur. Ancien professeur de l'école normale de Laon. Mention honorable en 1860. Médaille de bronze de la société d'encouragement de l'instruction élémentaire en 1865. Presse locale 1875
Sources: Bulletin de l'instruction primaire pour le département de l'Aisne - 30 septembre 1865
CUINIERES née LEGRAND Blanche1935Née en 1882. Directrice d'école publique. Promu officier de l'instruction publique le 14/07/1935
Sources: AD02. JORF 1935/Gallica
DABREMONT Louis Gustave1894-1896Voir le même à Bosmont-sur-Serre
Sources: Registre matricule de l'école mixte de Bosmont. AD02
DELANNOY 1913Directeur de l'école primaire supérieure. Promu officier de l'Instruction publique le 14/07/1913
Sources: Presse locale 1913
DUBREUILLE Avant 1913Ancienne directrice de l'école primaire supérieure. Voir la même à La Ferté-Chevresis.
Sources: Presse locale avril 1913
DUMONT 1896 ; 1900Directeur d'école.
Sources: Le Guetteur de Saint-Quentin 1896 ; Almanach de l'enseignement primaire 1900
DUMONT Marguerite1900...Précédemment ex-institutrice adjointe de la Seine-Inférieure en congé. Nommé en 1900.
Sources: Le Journal de Saint-Quentin 1900 - B.M. Saint-Quentin
DURÉAUME Louis1923 ; 1927École de garçons. Officier de l'instruction publique en 1920. 56 ans 7 mois au 01/01/1923. Récompense 100 francs 1926-1927 cours d'adultes et œuvres complémentaires de l'école.
Sources: AD02.Annuaire de l'enseignement élémentaire en France et dans les pays de langue française 1923 ; Annuaire de l'enseignement primaire au 01/01/1923
FAUCHART Georges1923Enseigne à l'E.P.S. 367 ans 1 mois au 31/12/1922.
Sources: Annuaire de l'enseignement primaire au 01/01/1923
FOUAN Pierreavant 1688Chantre et maître d'école. Décédé le 22/09/1688 à l'âge de 96 ans. Épouse Marie Balleux ou Béreu décédée le 16/01/1689 à l'âge de 80 ans.
Sources: EC Vervins
FOURCART 1875Reçu au brevet de capacité en 1875, professeur chez M. Courtebotte
Sources: Presse locale 1875
GOY 1896Directeur de l'école primaire supérieure
Sources: Le Guetteur de Saint-Quentin 1896 - B.M. St-Quentin
HUTIN Jules1866Récompense pour cours d'adultes - hiver 1865-1866
Sources: Bulletin de l'instruction primaire pour le département de l'Aisne -31 mai 1866. Bulletin de l'instruction primaire pour le département de l'Aisne -31 août 1866
JEAN 1874 ; 1883Instituteur communal. Membre titulaire de la société archéologique de Vervins. Membre de la Société de Géographie de Laon en 1880-1881. Auteur d'une notice "Villes et places fortes de la Picardie" en 1883
Sources: La Thiérache - Bulletin de la Société archéologique de Vervins - Gallica ; Bulletin de l'Union géographique du nord de la France - 1883 - Gallica
JONGLEUX Maurice LéonNé le 21 juillet 1891 à Viry-Noureuil de Gustave Louis JONGLEUX, 24 ans, instituteur-adjoint et de Berthe Virginie BAUDUIN, 25 ans, sp, domiciliés à Fère en Tardenois. Instituteur. Guerre 14-18 : lieutenant au 120 BCP (BCA?). Citation à l'ordre de la division. Mort pour la France le 13 février 1917 à La Forain (Senones - Vosges). Tué à l'ennemi.
Sources: Le Monument des Instituteurs de l’Aisne Instituteurs morts pour la France en 1914-1918 Le livre d'or des membres de l'enseignement public Mémoire des Hommes. EC Viry-Noureuil.
JONGLEUX Gustave Léon1912Instituteur. Médaille d'argent avec prime de 75 fr. en 1912
Sources: Presse locale 1912
LADEUILLE Jean1680Maître d'école
Sources: BMS Jeantes
LAFFET 1922Mme.
Sources: Mouvement du personnel enseignant. Presse locale 1922
LAFFET Marcel1922Intérimaire à Vervins, adjoint. 25 ans 7 mois au 31/12/1922
Sources: Mouvement du personnel enseignant. Presse locale 1922
LEGROS Adrien Léon Alfred...1887Instituteur adjoint Pourvu du B.S. Nommé à La Capelle fin 1887-début 1888
Sources: Le Mémorial des instituteurs, maires, adjoints, conseillers municipaux, secrétaires de mairies 1851 - Gallica
LEMAIRE André1922 ; 1923Instituteur adjoint provisoirement à Vervins. 23 ans 5 mois au 31/12/1922
Sources: Mouvement du personnel enseignant. Presse locale 1922
LIERVIN Marie1865Chargée de remplacer provisoirement Mlle Barbier, en religion Sœur Séraphine
Sources: Bulletin de l'instruction primaire pour le département de l'Aisne - 15 octobre 1865
MANCEAUX née COUTURE OctavieDu 01/10/1908 au 30/09/1908Voir la même à Nampcelles-la-Cour.
Sources: AD02
MAROUZE 1959-1960École de garçons.
Sources: Annuaire Didot-Bottin 1960
MEUNIER A partir de 1937C Pre EPS garçons. Précédemment à Hirson.
Sources: Mouvement des instituteurs pour 1937. Presse locale 1937. AD02.
MICHELET Avant novembre 1807Sources: Délibération communale. AD02
MUZEAUX Polyxène. Sœur Stanislas1875...Institutrice nommée par arrêté d'octobre 1875 en remplacement de Mme Baudry
Sources: Presse locale 1875
NARCISSE Louis Joseph1907Don de livres pour services rendus aux cours d'adultes et d’adolescents ou pour participation aux œuvres complémentaires de l'école.
Sources: JO-Gallica
PALATTE Henri1923Enseigne à l'EPS. 25 ans 11 mois au 31/12/1922
Sources: Annuaire de l'enseignement primaire au 01/01/1923
PAPILLON MartinA partir du 5 novembre 1807.Né le 7 avril 1769 à Évrénicourt (Aisne). Ancien frère des écoles chrétiennes.
Sources: Délibération de la commune. AD02
POULAIN Charles...1898En congé pour fin de délégation en 1898
Sources: Le Journal de Saint-Quentin
ROGINE FrançoisProfesseur de sciences au collège.
ROPPÉ LéonieDu 01/10/1931 au 30/09/1941Voir la même à Hirson
Sources: AD02
ROPPÉ Marie VictorineDu 01/10/1927 au 30/09/1938Voir la même à Villeret. Promu officier de l'instruction publique le 14/07/1937
Sources: AD02. JORF 1937/Gallica
ROPPÉ 1913Professeur adjoint à l'école primaire supérieure. Nommé officier d'académie le 14/07/1913.
Sources: Presse locale 1913
RUDLOFF Georges Émile Louis1936Professeur d'école primaire supérieure. Nommé officier d'académie le 14/07/1936
Sources: JORF du 14/07/1936
RUDLOFF Georges Émile LouisNé en 1897. Professeur à l'EPS. Nommé officier d'académie le 13/07/1936
Sources: AD02. JORF 1936/Gallica
SAGNET Marie Joseph Jules Aimédu 01/10/1894 au 30/09/1896Instituteur adjoint stagiaire puis titulaire au 01/01/1896
Sources: Dossier de l'intéressé aux AD02
THEVENEAU LouisNé en 1861. Directeur de l'école primaire supérieure. Nommé officier de l'instruction publique en 1908.
Sources: AD02. JO-Gallica
TILMANNE Émile MarcelDu 01/10/1920 au 30/09/1927Voir le même à La Capelle. 1923 : enseigne à l'EPS.
Sources: Annuaire de l'enseignement primaire au 01/01/1923
TRAMASAGUE ou TRAMASAGUES Hyppolyte JeanDu 29/11/1920 au 31/03/1921Né le 06/01/1894 à Cheust (Hautes-Pyrénées). A enseigné à Vervins et Chauny. Passé dans le Lot-et-Garonne le 01/01/1926
Sources: AD02
TURPIN Aimé Théophile1888....Ex-instituteur au Nouvion. Maître surveillant à l'E.P.S. puis instituteur à l'école primaire annexée à l'E.P.S. fin 1887-début 1888
Sources: Le Guetteur de Saint-Quentin - 1888 - B.M. Saint-Quentin
VARLET Albert AlexisDu 01/10/1906 au 30/09/1910Voir le même à Montigny-en-Arrouaise
Sources: AD02
Maires
NomPériodeNotes
BALLIGAND Jean-Pierre1981..., réélu en 2008Né le 30 mai 1950 à La Neuville-lès-Dorengt (Aisne). Mandats électifs * Conseiller municipal et maire : o 14/03/1983 - 12/03/1989 : maire de Vervins (Aisne) o 18/03/1989 - 18/06/1995 : maire de Vervins (Aisne) o 25/06/1995 - 18/03/2001 : maire de Vervins (Aisne) o depuis le 18/03/2001 : maire de Vervins (Aisne) * Conseiller général : o 19/03/1979 - 10/03/1985 : membre du conseil général de l'Aisne o 11/03/1985 - 26/03/1992 : membre du conseil général de l'Aisne o 29/03/1992 - 23/03/1998 : membre du conseil général de l'Aisne o 27/03/1998 - 18/03/2001 : Président du Conseil général de l'Aisne * Député : o 02/07/1981 - 01/04/1986 : député de l'Aisne o 02/04/1986 - 14/05/1988 : député de l'Aisne o 13/06/1988 - 01/04/1993 : député de l'Aisne o 02/04/1993 - 21/04/1997 : député de l'Aisne o 01/06/1997 - 18/06/2002 : député de l'Aisne
Sources: Wikipedia- Assemblée Nationale
BELLEVEAU Evelyne2008Adjointe
Sources: Annuaire des mairies 2009
BODSON Jean-Paul2008Adjoint
Sources: Annuaire des mairies 2009
DOLLÉ 1820Maire
Sources: Annuaire du département de l'Aisne de 1820, AD de l'Aisne, Laon
Dr DUPUIS 1900Maire
Sources: Recueil des actes administratifs de la préfecture de l'Aisne, année 1900
DUDOYER 1820Adjoint
Sources: Annuaire du département de l'Aisne de 1820, AD de l'Aisne, Laon
FOURNERY 1900Adjoint
Sources: Recueil des actes administratifs de la préfecture de l'Aisne, année 1900
GHEWY François2008Adjoint
Sources: Annuaire des mairies 2009
HIELLE Jean-François2008Adjoint
Sources: Annuaire des mairies 2009
JALUZOT J.1968Maire
Sources: L'Aisne porte de France
LARUE Pierre-François-Edouard1871Maire
Sources: Journal de Saint Quentin, mai 1871
LEBRUN 1900Adjoint
Sources: Recueil des actes administratifs de la préfecture de l'Aisne, année 1900
NOIROUX bruno2008Adjoint
Sources: Annuaire des mairies 2009
PILLON 1820Adjoint
Sources: Annuaire du département de l'Aisne de 1820, AD de l'Aisne, Laon
PRINCE Jean-Marc2008Adjoint
Sources: Annuaire des mairies 2009
Meuniers
NomPériodeNotes
BRISSET Jean-Baptiste28.1.1785Meunier à Vervins, parrain de Marie Jeanne Victoire BRISSSET, fille deJea Antoine, meunier à Burelles & marie louise Catherine VINCHON
Sources: AD02 - registres paroissiaux
CARON Jacques l'Aîné1601-1615Meunier, X Jehanne de VAILLY, décédée en 1615
Sources: AD02 - 83E1
DEHAYES Pierre1637Meunier X Charlotte PELTIER
Sources: La Thiérache T. 15
DESHAYES Pierre3.10.1631Meunier à Vervins
Sources: AD02 - 172 E 4
DUCHATEAU Pierre13/02/1673X avec DIU Marie, fs de Mathieu et LENFANT Guillemette
Sources: BMS / NMD
DUSSART Antoine8.1.1831Meunier à Vervins - bail chez Sohier pour 9 ans fait à Xavier BAHEUX
Sources: AD02
HENON Louis1631Meunier, X Marie DELARUE
Sources: La Thiérache T. 12
HENOUILLE NicolasDCD le 25/51725Meunier au grand moulin de VERVINS
Sources: NMD p 170
LARMUZEAUX Pierre,,/05/1775 - 1789X avec BRISSET Marie Anne, fs de Guillaume et LARMUZEAUX Marie Thérèse Déclarant du décès de son beau-frère Jean Antoine BRISSET à Burelles, retrouvé noyé le 21.12.1789
Sources: BMS / NMD
LEJEUNE Pierre Alexandre27/01/1700X avec MERCIER Marie Françoise, fs deEdmond et DELASALLE Anna
Sources: BMS / NMD
SALMON Jean Pierre AlexandrePropriétaire, achète le grand moulin ou moulin supérieur
Sources: Côte 322E24
Religieux
NomPériodeNotes
BALZART Nicolas1614Prêtre à Vervins
BAUDIER Henry1727Prêtre vicaire de Vervins
BOURGEOIS Nicolas1679Curé doyen
CONSTANT Louis1679Curé
DE REISME Guillaume Albert1680Sacristain ( ou DE RAISME)
FOUAN Marc Nicolasvers 1756Prêtre curé de Plomion et doyen de Vervins cité en septembre 1756
FROMAGE Nicolas1682Curé
JACQUEMIN Maurice1920Mr l'abbé Maurice Jacquemin,prêtre de la dernière ordination, est nommé vicaire de Vervins.
LEROUX 1872Nouveau prêtre, nommé vicaire de Vervins en 1872.
MARCHANDISE André1975
MERA Gabriel1920Mr l'abbé Gabriel Méra, vicaire de Vervins est nommé directeur au grand séminaire.
MUSART Nicolas Antoine1732Prêtre curé et doyen de Vervins
PRÉVOT Lucien Alfred1906Par décret du 20 avril 1906, sur le rapport du ministre de l'instruction publique, des beaux-arts et des cultes et du ministre des finances, les quarante-et-une pensions ecclésiastiques ci-après sont approuvées avec jouissance du 1er janvier 1906: PRÉVOT Lucien Alfred, curé à Vervins, 35 ans de services, 1200 fr.
TRONQUOY Firmin1672Prêtre et régent au collège de Vervins
TUPIGNY 1840Archidiacre
Santé
NomPériodeNotes
AUGUSTE Madame1927Sage-femme
Sources: Annuaire Paul Douai 1927
BALET 1894Pharmacien depuis 1887
Sources: Guide Rosenwald - 1894 - Gallica
Buneau 1931Médecin en 1931
Sources: Annuaire administratif du département de l' Aisne année 1931
COCHON 1828Sage-femme en exercice au 01/06/1828.
Sources: Annuaire du département de l'Aisne pour 1829
COULBAUT Charles1680Apothicaire
Sources: Registres paroissiaux
DAGNY Nicolle1682Sage femme
Sources: Registres paroissiaux
DAILLY Louis5.11.1696Chirurgien, 23 ans à son décès
Sources: Registres paroissiaux AD02
DELAPAILLE Jacques 1632-1669...X à Vervins (02) le 16/12/1669 de DELAPAILLE Jacques (M) Médecin originaire de Soissons âgé de 37 ans Fs de DELAPAILLE Richier et de DEPARNY Antoinette † X et de HUBIGNAUX Marie Anne (F) âgée de 22 ans Fa de HUBIGNAUX Marc Marchand et de GOBINET Isabeau
Sources: Relevé Vervins
Delassus 1931Pharmacien
Sources: Annuaire administratif du département de l' Aisne année 1931
DELAVESVE Pierre25.11.1760Maitre chirurgien, époux de Jeanne BEUZART au X de son fils Pierre Antoine avec Marie Anne LALOUETTE
Sources: Registres paroissiaux AD02
DUCHATEAU Pierre?-1799Infirmier + à Aisne (02) le 22/09/1799 06/Comp/07 - Décès des militaires axonais de DUCHATEAU Pierre - Infirmier - originaire de Vervins. Décédé à Breda (All) d'une fièvre
Sources: Relevé Décès Militaires axonais
DUPUY 1894Médecin depuis 1873
Sources: Guide Rosenwald - 1894 - Gallica
EYTMIN Thadée1846Docteur en médecine
Sources: Source: Recueil des actes administratifs de la préfecture de l'Aisne -année 1846- Archives Départementales de l'Aisne
FAUCHARD 1894Médecin depuis 1885
Sources: Guide Rosenwald - 1894 - Gallica
FLAMANT 1828Sage-femme en exercice au 01/06/1828.
Sources: Annuaire du département de l'Aisne pour 1829
GANNELON Ch.1894 ; 1927Docteur en médecine depuis 1892
Sources: Guide Rosenwald 1894 ; Annuaire Paul Douai 1927
GODON 1828Officier de santé en exercice au 01/06/1828.
Sources: Annuaire du département de l'Aisne pour 1829
GUILLY Mademoiselle1927Sage-femme
Sources: Annuaire Paul Douai 1927
HENNECART 1828Médecin en exercice au 01/06/1828.
Sources: Annuaire du département de l'Aisne pour 1829
KAYSER E.1927Docteur en médecine
Sources: Annuaire Paul Douai 1927
LADEVISE Marcellin1.7.1692Chirurgien, 24 ans X avec Hélene LARSONNIER
Sources: Registres paroissiaux AD02
LAPAILLE Jacques1680Docteur en médecine
Sources: Registres paroissiaux
LARSONNIER Jean18.10.1698Chirurgien à son décès
Sources: Registres paroissiaux AD02
LARSONNIER Charles 23.3.1700Chirurgien à son décès fis de Pierre LARSONNIER
Sources: Registres paroissiaux AD02
Lemoing 1931Sage-femme
Sources: Annuaire administratif du département de l' Aisne année 1931
Lepelletier 1931Médecin en 1931
Sources: Annuaire administratif du département de l' Aisne année 1931
LEPELLETIER 1927Docteur en médecine
Sources: Annuaire Paul Douai 1927
MALLO 1828Pharmacien en exercice au 01/06/1828.
Sources: Annuaire du département de l'Aisne pour 1829
MARTIN 1828Pharmacien en exercice au 01/06/1828.
Sources: Annuaire du département de l'Aisne pour 1829
Michiels 1931Médecin en 1931
Sources: Annuaire administratif du département de l' Aisne année 1931
PENANT 1844Docteur en médecine. Médaille d'or de la valeur de 150 francs pour le zèle montré dans la propagation de la vaccine.
Sources: Le Journal de Saint-Quentin - mars 1844 - B.M. Saint-Quentin
Penant 1931Médecin en 1931
Sources: Annuaire administratif du département de l' Aisne année 1931
PENANT 1894Médecin depuis 1855
Sources: Guide Rosenwald - 1894 - Gallica
SALUT 1894Pharmacien depuis 1887
Sources: Guide Rosenwald - 1894 - Gallica
Serra 1931Pharmacien
Sources: Annuaire administratif du département de l' Aisne année 1931
VAUDIN Michel17.3.1757Apothicaire, à son décès
Sources: Registres paroissiaux AD02
VAUDIN Marc17.3.1757 Apothicaire au décès de son père Michel à Vervins
Sources: Registres paroissiaux AD02
Wauthier 1931Sage-femme
Sources: Annuaire administratif du département de l' Aisne année 1931
Seigneurs
NomPériodeNotes
BEC du René1587Seigneur de Vervins par sa femme Isabelle de Coucy. Chevalier des ordres du roi, capitaine de 50 hommes d'armes de ses ordonnances
BONNEVIE de N.1725Fermier général, seigneur de Vervins par acquisition. Il donna le domaine au suivant, son fils.
BONNEVIE de N.17..Conseiller au Parlement de Paris. Seigneur de Vervins. Sa fille porta Vervins en mariage aux suivants: Louis-Auguste de Chabot puis Marie-François-Henri de Franquelot.
CHABOT de Louis-Auguste17..Vicomte de Chabot. Seigneur de Vervins par son mariage avec la fille du seigneur précédent , N. de Bonnevie.
COMMINGES de Roger16..Comte de Sauboie. Seigneur de Vervins par son mariage avec Isabelle de Coucy, veuve de René du Bec, le précédent.
COMMINGES de Claude-Roger1615Fils de Roger de Comminges, le précédent. Marquis de Vervins. Epouses: 1° Dieudonnée de Fobert, comtesse de Mérode 2° Gabrielle de Pouilly Enfants: Louis; N... , femme de Charles de Joyeuse, comte de Grandpré.
COMMINGES de Louis16..Marquis de Vervins, sans postérité
COUCY de Enguerrand 1erfin du 11ème siècleLe domaine de Vervins entra dès la fin du 11ème siècle dans la maison de Coucy par le mariage d'Enguerrand 1er, sire de Coucy,avec Ade ou Alix, fille unique de Létard, premier seigneur de Vervins connu. Il devint ensuite l' apanage d'un puîné de cette maison.
COUCY de Thomasvers 1200Seigneur de Vervins, Fontaine et un peu plus tard de Landouzy-la-ville. Thomas de Coucy dit aussi Thomas de Marle comme son ancêtre, fils puîné de Raoul 1er sire de Coucy. Epouse: Mahaut ou Mathilde de Rethel laquelle lui apporta en dot les terres de Brie et Montaguillon, qu'il échangea contre celles de Chemeri, Stonne, La Besace, Châtillon et Ballon. Enfants: Thomas; Jean, seigneur de Glaire et Torcy; Yolende, femme de Raoul de Mortagne, châtelain de Tournai; Félicitas, femme de Baudoin d'Avesnes, comte de Beaumont; Agnès ou Ade, femme de Gobert d'Apremont; Alison ou Elissende, abbesse de Notre Dame de la Paix.
COUCY de Thomas II1253Seigneur de Vervins, grand sénéchal de Flandres. Epouses: 1° Isabeau d'Oisy dont plusieurs enfants morts jeunes. 2° Marguerite de Pecquigny dont: Thomas; Jean, seigneur de Bosmont, Glaire et Torcy; Marie, femme de Gaucher de Thorotte, châtelain de Noyon.
COUCY de Thomas III1276Seigneur de Vervins. Epouse: Alix de Trie. Enfants: Thomas; Jean, seigneur de Chemeri et Glaire.
COUCY de Thomas IV1280Seigneur de Vervins. Epouse: Alix d'Enghien. Enfants: Thomas; Alix, femme de Jacques de Heilly. On pense que Thomas périt à la bataille de Courtrai.
COUCY de Thomas V1302Seigneur de Vervins. Epouse: Agnès de Ham ou de Hans. Enfants: Renaud; Marie, femme de Jean Barat, sire de la Bove.
COUCY de Renaud1392Seigneur de Vervins. Surintendant des finances. Epouse: Guillemette Lemercier, veuve de Jean de Chepoy, laquelle lui apporta en dot les terres de Nouvion-le-Comte et Neuville-en-Laonnois. Enfants: Enguerrand; Jacqueline, femme de Gobert d'Apremont.
COUCY de Enguerrand1437Seigneur de Vervins. Epouse: Marguerite de la Bove. Enfants: Enguerrand; Raoul;Gilles, mort jeune; Charles, sans hoirs; Marie, femme d'Antoine de Vignory.
COUCY de Enguerrand II1472Seigneur de Vervins. Conseiller et chambellan du roi. Epouse: Jeanne Juvénal des Ursins. Sans enfants.
COUCY de Raoul1502Frère d'Enguerrand II, le précédent. Seigneur de Vervins, La Ferté-sur-Péron, Origny, Housset, Berlancourt, Cohartille et Marcy. Epouses: 1° Marie de Ham, sans enfants. 2° Hélène de La Chapelle dont: Jacques; Raoul; Jean, abbé de Bonnefontaine; Robert, abbé de Foigny; Madeleine, femme de Pierre de Bellefonds puis d'Antoine de Hans; Marie, religieuse à Origny; Frédéric, chevalier de Malte, commandeur de Boncourt. Outre ces enfants, Raoul en eut plusieurs autres d'une concubine. Ils se nommaient Ponthus, Roland, Charles, Olivier, Gilles,etc.
COUCY de Jacques1515Seigneur de Vervins. Epouse: Isabelle de Biez. Enfants: Jacques; Charles; Jean et François, morts jeunes; Claude, femme de Jean d'Apremont; Catherine, femme de Jacques de Fay, seigneur de Marfontaine; Anne et Marie, mortes jeunes. Jacques, accusé d'avoir livré Boulogne aux Anglais, fut exécuté à mort en 1549.
COUCY de Raoul II1549Seigneur de Vervins par indivis avec son frère. Il paraît ne s'être pas marié et donna la terre de Poilcourt à un bâtard nommé Louis. il eut aussi , paraît-il, deux filles naturelles: la première, nommée Isabeau, aurait épousé Adam Aubert, seigneur de Lislet; à la seconde, nommée Charlotte, il donna le fief Cambron, situé à Fontaine-lès-Vervins.
COUCY de Jacques II1561Seigneur de Vervins. Epouse: Antoinette d'Oignies. Enfants: Jean; Robert;Enguerrand; Guillemette et Louise, mortes jeunes; Isabelle, femme des seigneurs suivants : René du Bec puis Roger de Comminges.
COUCY de Jean1586Seigneur de Vervins, sans hoirs. Ses biens furent partagés entre ses deux sœurs: Guillemette eut Chemeri et Stonne. Vervins, Rouez et St-Albin revinrent à Isabelle.
FRANQUELOT de Maie-François-Henri1755Marquis de Coigny, mestre de camp général des dragons de France. Seigneur de Vervins par son mariage avec la veuve de Louis-Auguste vicomte de Chabot.
FRANQUELOT de Marie-François-Casimir17..Marquis de Coigny, seigneur de Vervins, fils du précédent. Epouse: N. de Conflans.
ROMANCE de Antoine Louis1819-1881M.le baron Antoine Louis de Romance, né à Laon, le 7 mai 1819, conseiller à la Cour d’appel d’Amiens, décédé à Amiens le 15 mars 1881. M. le baron de Romance comptait de longs et excellents services judiciaires. Entré dans la magistrature, dès sa jeunesse et avec l’intention de lui consacrer toute sa vie, il a été nommé juge-suppléant au Tribunal de première instance de Laon, le 24 juillet 1844. Il avait alors vingt-cinq ans. Le 25 janvier 1818, il était envoyé à Vervins, comme substitut du procureur du roi. Un décret du 17 mars 1850, le rappelait avec le même titre au siège de Laon, où il était plus tard nommé, d’abord juge par décret du 14 avril 1852, ensuite vice-président par un autre décret du 17 mars 1869. Enfin, il est entré comme conseiller à la Cour d’appel le 30 juillet 1877, après avoir franchi lentement tons les degrés de la hiérarchie. M. de Romance était un vrai magistrat. À sa science du droit et aux lumières de l’expérience, il joignait un grand sens, une non moins grande honnêteté, et, ce qui est fort important, l’amour de son état et la volonté d’en remplir dignement tous les devoirs.
VERVINS de Létard11ème siècleSeigneur de Vervins, frère d'Ebles, le comte de Roucy