Connexion à l'espace adhérent



Connexion à l'espace adhérent



BRAINE

L'abbatiale- Maryse Trannois
Code INSEE02110
Code postal02220
CantonFère-en-Tardenois
ArrondissementSoissons
Population2132 habitants
PatronSaint Nicolas.
Coordonnées de la mairie
30 Place Charles de Gaulle
02200 Braine
Tél : 03.23.74.10.40
lundi au jeudi : 8H30-12H et 14H-17H
vendredi : 8H30 - 12H et 14H - 18H
samedi : 10H-12H
http://www.braine.fr/index.html

Ville de l'ancien Soissonnais, située dans la vallée et sur la rive droite de la Vesle, à 32 k. au sud de Laon et 22 à l'est de Soissons, autrefois de l'intendance des bailliage, élection et diocèse de cette ville, aujourd'hui chef-lieu de canton, de l'arrond. et diocèse de Soissons.
L'origine de Braine n'est pas encore bien connue, car si l'on ne peut plus soutenir aujourd'hui que cette ville fut bâtie par un chef gaulois nommé Brennus, ni qu'elle occupe l'emplacement de l'ancienne Bibrax de César, il n'est pas non plus bien démontré que l'on doive la regarder comme étant le Brennacum dont parle Grégoie de Tours. Tout ce qu'on peut dire de certain, c'est que dans les premiers temps de la monarchie française, la terre de Braine faisait partie du domaine royal, et qu'elle en fut détachée de bonne heure par quelque seigneur particulier. Dès le temps de Clovis, au 5e siècle, elle était possédée par les ancêtres de St Ouen, et celui-ci put la donner en l'année 683 à l'église de Rouen, qui y fit aussitôt bâtir un château-fort. Attaqué et pris par Hugues-le-Grand, duc de France, en l'année 931, ce château fut peu de temps après ruiné par Herbert, comte de Vermandois ; mais l'année suivante, Hugues le fit reconstruire. Ragenold, comte de Roucy, s'en empara à son tour en 949, et ne le rendit à Hugues-le-Grand que sur les instances du roi Louis-d'Outremer. Plus tard en 994, Hugues-Capet abandonna, dit-on, la terre de Braine aux comtes de Champagne, lesquels, à leur tour, paraissent n'avoir pas tardé à la donner en fief à des seigneurs particuliers. Braine fut en 1205 le théâtre d'une horrible exécution. Des gens, au nombre desquels figurait un peintre alors célèbre nommé Nicolas Perrot, ayant été accusés d'hérésie, y furent brûlés en présence du comte et de la comtesse de Braine. Cette ville fut pillée par les Anglais en 1339 et prise par les Bourguignons en 1422. Les Royalistes s'en emparèrent l'année suivante ; mais les Bourguignons la leur reprirent peu de temps après. Par suite de démêlés survenus entre la cour et le comte de Roucy et de Braine, en 1435, le connétable attaqua cette ville, mais fut repoussé. Elle fut prise par les protestants en 1567. En 1586, les habitants de Braine obtinrent du roi la permission de fermer de murs la ville et le faubourg de St-Remi. Ces travaux leur coûtèrent 600 écus d'or. Braine fut de nouveau attaqué en 1590 par les Ligueurs, qui consentirent néanmoins à s'éloigner pour une somme de 200 liv. ; ce qui ne les empêcha pas, trois ans après, de s'emparer par surprise de 12 des plus riches bourgeois de cette ville et de les mettre à la rançon. Enfin, celle-ci fut encore prise et pillée deux fois par les Espagnols, en 1650 et 1652. Quoi qu'en disent certains écrivains, la ville de Braine, ne paraît pas avoir jamais été érigée en commune.
Braine possédait autrefois trois établissements religieux, une abbaye et deux prieurés. L'abbaye nommée de St-Ived avait été fondée en 1130, et fut d'abord occupée par des religieux et des religieuses de Prémontré ; mais cette double communauté subsista peu de temps. L'église de cette maison, dont une partie existe encore, fut bâtie dans le courant du 12e siècle et dédiée en 1216. C'était un beau vaisseau admiré par les connaisseurs, ainsi que ces vitraux peints, présent, dit-on, d'une reine d'Angleterre. Elle renfermait autrefois un grand nombre de tombes magnifiques en marbre, en bronze et en cuivre, qui étaient celles des anciens comtes de Braine. Au moment de la révolution, l'abbaye de St-Ived ne comptait que 10 religieux. Son dernier abbé fut M. d'Haudoirs-d'Aigreville. Des deux prieurés, l'un dit de St-Remi était occupé par des moines de Cluni, dépendant de la Charité-sur-Loire ; l'autre par des religieuses bénédictines. Celui-ci fut fondé en 1647 par Robert De La Marck, duc de Bouillon et comte de Braine, qui lui donna les biens de l'hôpital et de la maladrerie établis depuis longtemps en cette ville. A la révolution on comptait 16 dames de choeur et 9 converses dans cet établissement religieux. L'origine de la maladrerie de Braine remontait vraisemblablement au 12e siècle. L'hôpital avait été fondé en 1201, par Agnès, comtesse de Braine. Braine possédait, avant la révolution, deux soeurs de Genlis affectées à l'instruction des filles pauvres de la ville. Elles y avaient été introduites en 1729. Une compagnie d'arquebusiers fut établie à Braine en 1619, par Henri De La Marck, duc de Bouillon et comte de Braine. Elle avait pour emblème un corbeau. On voyait autrefois une source minérale près de la porte de Châtillon dans cette ville. Plusieurs objets antiques ont été découverts à Braine au siècle dernier. En 1750, on y déterra à 30 pieds de profondeur, une agathe gravée, du genre de celles que l'on nomme abraxas. On y voyait d'un côté un personnage couronné, armé d'un poignard avec lequel il semblait vouloir frapper une sorte de satyre placé à sa gauche. Sept ans plus tard, on trouva encore dans la terre, sur l'emplacement de l'ancien château, deux pièces d'argent de Charlemagne.
Cette ville a vu naître plusieurs personnages renommés. Le malheureux Nicolas Perrot, dont nous avons déjà parlé, est un des plus anciens peintres indigènes dont le nom se soit sauvé de l'oubli. Guillaume de Braine, moine de St-Ived, a écrit des homélies aujourd'hui perdues. Pierre de Braine, autre moine de St-Ived, a aussi composé quelques ouvrages de piété. Baudoin de Braine fut abbé de St-Martin de Laon en 1430. Claude-Robert Jardel, antiquaire et naturaliste distingué, avait rassemblé de nombreux matériaux historiques sur son pays natal et collectionné tous les objets d'histoire naturelle du pays ; il mourut au commencement de ce siècle. A ces noms il convient d'ajouter ceux de tous les personnages illustres sortis des comtes de Braine et dont nous parlerons dans la liste suivante de ces seigneurs.
Braine était autrefois le chef-lieu d'un comté qui comprenait 3 baronnies, 3 vicomtés, 23 seigneuries et un plus grand nombre de fiefs. Il relevait du comté de Champagne et passait pour un des plus anciens du royaume. Il ne fut cependant pas érigé avant la première moitié du 12e siècle, car aucun de ces seigneurs ne prend le titre de comte avant cette époque.
On possède : Histoire de Braine et des ses environs, par Stanislas Prioux, 1846. Culture en 1760, 8 charrues, rapportant méteil et seigle, 45 arp. de vignes, 100 arp. de prés, 520 arp. de bois.

Sources : Dictionnaire Historique de Melleville, Pages jaunes, Wikipédia.
INSEE

Galerie photos

Aujourd'hui
Autrefois

Informations utiles

Cotes des microfilms aux AD02

Cimetières

Articles

TitreThème
Monographie de BraineMonographies

Personnalités

NomFonctionNaissanceDécés
Gaston COSTEAUXConseiller général. Maire de Braine.14/11/192017/11/2004
GAGNIARDJournaliste
Geoges PELLETIERMaire22 septembre 1840
Fernand SCHOENENBERGER21/03/198822/10/1951
Ernest TEMPLIERMaire-Conseiller général13 août 1946

Noms de lieux

LieuTypePériodeSource
BaucisFermeDictionnaire de Melleville, Pages jaunes, Wikipédia, INSEE
BraisneAncienne dénominationan VIII-1913Archives départementales de l'Aisne, côtes des microfilms
BranaAncien nomDictionnaire de Melleville, Pages jaunes, Wikipédia, INSEE
Brema ad Vidulam.Ancien nomDictionnaire de Melleville, Pages jaunes, Wikipédia, INSEE
BrenaAncien nomDictionnaire de Melleville, Pages jaunes, Wikipédia, INSEE
Cave l'abbé (La)Maison isoléeDictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
Grange (La)FermeDictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
Parc (Le)FermeDictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
Pont de reims (Le)Maison isoléeDictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
Roche (La)HameauDictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
Sablonniere (La)Maison isoléeDictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE
Saulx-IndréMaison isoléeDictionnaire historique de l'Aisne - MELLEVILLE

Les gens

Instituteurs
NomPériodeNotes
BLANCHARD 1850Sources: Le mémorial des instituteurs et institutrices de 1850
DELVAL Arnaud2013Principal adjoint du collège Pierre et Marie Curie
Sources: Inspection académique
DROUART François Joseph Valentin1928Instituteur retraité. Nommé officier d'académie en 1928.
Sources: JORF 1928/Gallica
DUFOUR HIERNAUX Janine1959-1960Voir la même à Saint-Quentin
Sources: Registre matricule d'école
FAIVRE 1959-1960Mme. Institutrice.
Sources: Annuaire Didot-Bottin 1960
GAY Jules1923Instituteur. 43 ans 2 mois au 31/12/1922.
Sources: Annuaire de l'enseignement élémentaire en France et dans les pays de langue française 1923
GENEST A partir de 1937Mlle. Adjointe filles
Sources: Mouvement des instituteurs 1937 - Presse locale 1937 - AD02
GRUSENMEYER 1866Instituteur
Sources: Bulletin de l'instruction primaire pour le département de l'Aisne -31 mai 1866
LEBOURQUE JulesInstituteur. Guerre 14-18 : citation à titre civil.
Sources: Le livre d'or des membres de l'enseignement public.
LEVEQUE 1923Mme.
Sources: Annuaire de l'enseignement élémentaire en France et dans les pays de langue française 1923
MARGOTTET 1959-1960Sources: Annuaire Didot-Bottin 1960
MASSE née LHERMITTE Marie LucieDu 01/10/1907 au 30/09/1908Voir la même à Presles et Boves
Sources: AD02
MERCIER Émile Octave Instituteur. Mort pour la France le 30 juin 1916
Sources: Le Monument des Instituteurs de l’Aisne Instituteurs morts pour la France en 1914-1918 Le livre d'or des membres de l'enseignement public
MOINAT Elisabeth2013Principale du collège Pierre et Marie Curie
Sources: Inspection académique
NOULOT née BESSE Marthe MarieDu 01/10/1919 au 30/09/1920Née le 19/12/1895 à Hermeray (Seine-et-Oise). Adjointe filles. A enseigné à Coulommiers (Seine-et-Marne), Braine, Azy, Montlevon, Coincy, Saint-Quentin. Officier d'académie en 1937.
Sources: AD02
PAYEUX Sœur Sainte-Mathilde1861Ecole de filles très bien dirigée
Sources: Rapport du préfet et délibérations - Conseil général du département de l'Aisne
ROGÉ A partir de 1937Mlle. Adjointe filles. Précédemment élève-maîtresse.
Sources: Mouvement des instituteurs pour 1937. Presse locale 1937. AD02.
SIRY 1896 ; ...1904Médaille de bronze en 1896. En retraite au 31/12/1904.
Sources: Le Guetteur de Saint-Quentin 1896 - B.M. St-Quentin
SIVRY Auguste1895Instituteur public. Médaille d'argent en 1895
Sources: Le journal de l'enseignement 1895 - Gallica
VAROQUIER Jean-Baptiste Théophile André1911Sources: AD02
Maires
NomPériodeNotes
BENABDELLI Yvon2001/ 2008Adjoint
Sources: Ville de Braine
BISTER Jean- Louis2001/ 2008Adjoint
Sources: Ville de Braine
BOULANGER 1900Adjoint
Sources: Recueil des actes administratifs de la préfecture de l'Aisne. Année 1900.
CALLOT-MARGIVAL Désiré1892Maire et officier d'état civil
Sources: Registres
CAMACHO Christophe2008Adjoint
Sources: Annuaire des mairies 2009
COPINEAU 1820Adjoint Au Maire
Sources: Annuaire du département de l'Aisne de 1820, AD de l'Aisne, Laon
DUBOIS Robert2008Adjoint
Sources: Annuaire des mairies 2009
GILBERT Christian2001/ 2008Adjoint
Sources: Ville de Braine
HENNART Jean2001/ 2008Adjoint
Sources: Ville de Braine
JAYER Jacques2001/ 2008Adjoint
Sources: Ville de Braine
LE VILANE Dominique1868Maire et officier d'état civil
Sources: Registres
LEBRASSEUR 1820Maire
Sources: Annuaire du département de l'Aisne de 1820, AD de l'Aisne, Laon
LEMAIRE Noëlle2008Adjointe
Sources: Annuaire des mairies 2009
LOBJOIS 1900Maire
Sources: Recueil des actes administratifs de la préfecture de l'Aisne. Année 1900.
PONS Jean2008Adjoint
Sources: Annuaire des mairies 2009
RAMPELBERG FrançoisMars 2008Maire
Sources: Wikipédia
RECLUS Claude1968Maire
Sources: L'Aisne porte de France
TENEUR Michelmars 2001Maire
Sources: Wikipédia
WEBER Stéphane2008Adjoint
Sources: Annuaire des mairies 2009
Meuniers
NomPériodeNotes
SAUTERRE Claude12 mars 1793Meunier à Braine table alphabétique fiscale
Sources: AD02 - C4048
Religieux
NomPériodeNotes
AUBRY vers 1956Vice doyen
DERCHE Vincent Urbainaprès 1861Né à Marest-Dampcourt en 1834. Ordonné prêtre à Soissons en 1861. Successivement vicaire de Braine, curé de Mareuil-en-Dole et Loupeigne, de Quierzy et d’Ognes. Décédé à Ognes en 1897.
PETIT Pierre Charles Antoine1789?Cité "ex curé de Braine" lors du recensement de Cuiry Housse de janvier 1796.
POIRET 1927Curé doyen
POLYN Edouardvers 1956Doyen de Braine
Santé
NomPériodeNotes
ALLEVIN 1844 ; 1846Officier de santé. Médaille d'argent de la valeur de 25 francs pour le zèle montré dans la propagation de la vaccine en 1844.
Sources: Source: Recueil des actes administratifs de la préfecture de l'Aisne -année 1846- Archives Départementales de l'Aisne
BARTHÉLÉMY 1894Médecin depuis 1890
Sources: Guide Rosenwald - 1894 - Gallica
Berthelemy 1931Médecin
Sources: Annuaire administratif du département de l' Aisne année 1931
BOCQUET 1828Officier de santé en exercice au 01/06/1828.
Sources: Annuaire du département de l'Aisne pour 1829
BRODIN 1828Sage-femme en exercice au 01/06/1828.
Sources: Annuaire du département de l'Aisne pour 1829
Drouart 1931Médecin
Sources: Annuaire administratif du département de l' Aisne année 1931
Dufrenoy 1931Pharmacien
Sources: Annuaire administratif du département de l' Aisne année 1931
Heller 1931Médecin
Sources: Annuaire administratif du département de l' Aisne année 1931
HUTIN 1828 ; 1844Médecin en exercice au 01/06/1828. Médaille d'or de la valeur de 150 francs pour le zèle montré dans la propagation de la vaccine en 1844.
Sources: Annuaire du département de l'Aisne pour 1829 ; Le journal de Saint-Quentin - mars 1844
Labove 1931Sage-femme
Sources: Annuaire administratif du département de l' Aisne année 1931
LETELLIER 1828Pharmacien en exercice au 01/06/1828.
Sources: Annuaire du département de l'Aisne pour 1829
POËTTE 1894Pharmacien depuis 1873
Sources: Guide Rosenwald - 1894 - Gallica
STROPÉ 1828Officier de santé en exercice au 01/06/1828.
Sources: Annuaire du département de l'Aisne pour 1829
WATTEAU 1894Pharmacien depuis 1884.
Sources: Guide Rosenwald - 1894 - Gallica
Seigneurs
NomPériodeNotes
BAUDIMENT de André1120Seigneur de Braine, sénéchal de Champagne. Femme: Agnès , soeur de Hugues le Blanc. Enfants: André, abbé de Chalis; Thibaud;Guy; Valeran, abbé de St Martin d'Epernay puis d'Ourscamp; Eustachie, femme de Eudes , comte de Corbeil puis de Guillaume de Garlande , sénéchal de France;Hubeline, femme de Guy de Dampierre; Elvide, femme de Gautier, comte de Brienne. Agnès se retira à Prémontré.
BAUDIMENT de Guy1137Seigneur de Braine. Il se retira à Prémontré. Femme: Alix. Enfants: Hugues dit le Blanc et Guy, morts jeunes; Agnès qui porta Braine à Robert I.
BRAINE de (pas de nom cité) Hugues1040-1050Seigneur de Braine. Il fut excommunié en 1049, dans un concile tenu à Reims, pour avoir répudié sa femme.
BRAINE de (pas de nom cité) Hugues II dit le Blanc ou de Laon1094-1106Seigneur de Braine et de La Ferté-Milon. Femme:Elvide. Enfant : Guillaume. Hugues le Blanc avait un frère nommé Guy et une soeur nommée Agnès.
BRAINE de (pas de nom cité) Rodolphe1106-1109Chevalier, seigneur de Braine; autre frère probablement d'Hugues le Blanc. Il se retira en 1109 à St Médard. Homme illustre de son temps.
DREUX de Robert 1ervers 1150Comte de Dreux, avoué de Chevrelles, frère du roi Louis VIII . Enfants: Robert; Philippe, évêque de Beauvais puis archevêque de Reims; Henri, évêque d'Orléans; Guillaume; Jean; Pierre , seigneur de Bouconville en partie; Alix, femme de Raoul Ier , sire de Coucy; Elizabeth, femme d'Hugues, seigneur de Brayes;plus deux autres filles, religieuses au Charme.
DREUX de Robert II1188Comte de Braine. Femmes: 1° Mahaut de Bourgogne 2° Yolende de Coucy. Enfants: Robert, Pierre dit Mauclerc, comte de Bretagne; Henri, archevêque de Reims;Jean, comte de Verdun et de Macon; Aliénor, femme d'Hugues de Châteauneuf puis de Robert de St Clair; Isabeau, femme de Jean II, comte de Roucy; Alix, femme de Renard de Choiseul, seigneur de Champagne; Philippote, femme d 'Henri, comte de Bar; Agnès, femme d'Etienne II, comte de Bourgogne; Yolende, femme de Raoul II d'Issoudun, comte d'Eu; Jeanne, abbesse de Fontevraut. Robert II de Dreux se croisa pour la Terre Sainte en 1190, contre les Albigeois en 1213 et se trouva à la bataille de Bouvines.
DREUX de Robert III, dit Gâteblé1218Comte de Braine. Femme : Aénor de St Valery. Enfants: Jean; Robert, seigneur de Nesle en Tardenois; Pierre, clerc; Yolende, femme d'Hugues II de Bourgogne.
DREUX de Jean Ier1233Comte de Braine. Femme: Marie de Bourbon. Enfants: Robert;Jean, chevalier du temple; Yolende, femme d'Amaury de Craon puis de Jean de Trie, comte de Dammartin.
DREUX de Robert IV1248Comte de Braine. Femme: Beatrix de Montfort. Enfants: Jean; Robert, tué en Flandres; Marie , femme de Mathieu IV de Montmorency, amiral et grand chancelier de France; Yolende, femme d'Alexandre III, roi d'Ecosse puis d'Arthus II, duc de Bretagne; Jeanne, femme de Jean IV, comte de Roucy.
DREUX de Jean II dit le Bon1282Comte de Braine; Il se trouva à la bataille de Courtrai et au siège de Lille. Femmes: 1° Jeanne de Beaujeu, dont : Robert; Jean, seigneur de Montpensier; Pierre et Simon, clercs; Béatrix . 2°Perronnelle de Sully dont Jeanne.
DREUX de Robert V1307Comte de Braine et sire de St Valery. Ce seigneur fit donation entre vifs , au mois de mai 1325 , de la terre et du comté de Braine, à son cousin Jean, comte de Roucy. Ils restèrent dans cette famille jusqu'en 1504, époque où Guillemette, troisième fille de Robert II de Sarbruck, les porta en dot à Robert III de La Marck.
DURFORT de Jacques Henri1689Duc de Duras. Enfants: Henriette-Julie, femme du comte d'Egmont; Jeanne-Marguerite qui porta Braine à Louis de Lorraine.
EGMONT-PIGNATELLI d' N.1740Comte d'Egmont-Pignatelli, seigneur de Braine.
ESCHALLART de LA BOULAIE Maximilien1658Marquis de La Boulaie, comte de Braine par sa femme.
ESCHALLART de LA BOULAIE Henri-Robert-Maximilien1668Fils du précédent. Colonel du régiment de Picardie, tué à la bataille de Consarbruck en 1675. Femme: Jeanne de Saveuse. Enfants: Gabrielle, sans alliance; Louise-Madeleine qui porta Braine à Jacques-Henri de Durfort.
LA MARCK de Henri-Robert1622Duc de Bouillon, comte de Braine, capitaine des Cent-Suisses. Femmes: 1° Marguerite d'Autun, femme divorcée de Nicolas d'Amerval, dont Charles-Robert; Charlotte, femme de Réné de l'Hôpital; Henriette-Marguerite, religieuse à Chelles; Louise, femme de Maximilien Eschallart de la Boulaie. 2° Antoinette d'Albert 3° Françoise d'Harcourt, sans enfants.
LA MARCK de Robert III1504Seigneur de Fleurange et de Sedan, duc de Bouillon et maréchal de France, seigneur de Braine par son mariage avec Guillemette de Sarbruck.
LA MARCK de Robert IV1537Duc de Bouillon et comte de Braine. Femme: Françoise de Brezé, comtesse de Maulevrier. Enfants: Henri-Robert; Charles-Robert;Chrétien; Antoinette; Guillemette; Diane; Françoise; Catherine.
LA MARCK de Charles-Robert1555Duc de Bouillon et comte de Braine. Femmes: 1° Jacqueline d'Auverton dont: Françoise, femme de Henri Pinard, vicomte de Comblizy. 2° Antoinette de La Tour, dont Henri-Robert. 3° Elizabeth de Pluviers dont: Louis, marquis de Mouy, capitaine des gardes. Il eut de plus quatre enfants naturels d'Elizabeth Salviati, sa cousine, dont l'un , Alexandre, fut abbé de Braine, et le comte Amé, mort sans postérité.
LORRAINE de Louis1697Prince de Lambsec. Celui-ci , se voyant sans enfants, céda le domaine de Braine à son beau-frère.
PIGNATELLI Casimir1743Comte d'Egmont, duc de Gueldres et de Juliers, comte de Braine, seigneur de Cerseuil , Chassemy, etc. Grand d'Espagne, chevalier de la Toison d'Or,lieutenant-général des armées. Femmes:1° Blanche-Alphonsine de St-Servin d'Arragon, sans enfants.2) N. de Richelieu, dont Alphonsine-Louise-Félicie, qui épousa Louis de Gonzague-Pignatelli, comte de Fuentes. Casimir Pignatelli, comte de Braine, mourut en émigration, au mois de décembre 1801